Hacène Lalmas

Hacène Lalmas, né le à Bir Mourad Raïs près d'Alger en Algérie et mort le à Alger[1], est un footballeur international algérien qui évoluait au poste de meneur de jeu au Chabab Riadhi Belouizdad. Il était surnommé El Kebch (le bélier)[2].

Hacène Lalmas
Biographie
Nom Hacène Lalmas
Nationalité Algérienne
Naissance
Lieu Bir Mourad Raïs (Alger), Algérie
Décès
Lieu Alger
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
1953-1962 GS Hydra
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1962-1963 OM Ruisseau 20 (+15)
1963-1973 CR Belcourt +150 (+136)
1973-1974 IR Santé
1975-1975 NAHusein Dey
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1963-1974 Algérie42 (14)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1983 Algérie Cadets
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Il compte 42 sélections en équipe nationale entre 1963 et 1974.

Biographie

Issu d'une famille modeste il se tourne très tôt vers le football. Après avoir débuté à l'OM Ruisseau, Lalmas a fait les beaux jours du CR Belcourt et de l'équipe nationale algérienne dans les années soixante. C'est en , lors du match Algérie-URSS (demi-finaliste de la coupe du monde qui venait de se jouer) qui se solda par un score nul de 2 à 2, que Lalmas se fit connaître en dominant le match et en marquant un beau but contre le meilleur gardien de but de tous les temps, Lev Yachine.

Il est considéré, avec Mustapha Dahleb,Boualem Amirouche, Abdelhamid Salhi, Rabah Madjer et Lakhdar Belloumi, les héros des Fennecs de la coupe du monde 1982 (et de la victoire face à la RFA), comme l'un des meilleurs footballeurs algériens de l'histoire[3].

Hacène Lalmas est, jusqu'à l'heure actuelle, le meilleur buteur du championnat (avec plus de 150 buts), il détient également le record de buts marqués en finale de coupe d’Algérie (7 buts en 3 finales)[4].

En 1993, un vote de plus de 350 techniciens, entraîneurs et joueurs algériens (organisé par l'hebdomadaire sportif Echibek) l'a consacré meilleur joueur algérien de tous les temps.

Hacène Lalmas se distinguait surtout par une très forte personnalité sur et en dehors du terrain. Meneur de jeu du grand CRB et finisseur hors pair, Lalmas, qui n'était qu'une étoile dans une constellation, était très respecté par ses adversaires et coéquipiers. Il a été l'un des rares joueurs à pouvoir inverser le résultat d'un match. Par exemple, lors de la saison 1969–1970, le Chabab, qui était invaincu, était mené à Sétif par 3 buts à 0 à la mi-temps. Hacène, qui n'était que remplaçant, entra alors en jeu. Finalement, le score fut de 3-3.

En disgrâce et désaccord avec les dirigeants du CRBelcourt au milieur de la saison 1972-73 Il a fini sa carrière de footballeur au club du NAHussein Dey en 1975 après avoir été entraineur joueur de l 'équipe de l'USSanté , ou il a joué pendant 8 mois.

Il meurt le à l'âge de 75 ans des suites d'une longue maladie[5]. Le président algérien Bouteflika lui rendra hommage et affirmera que Hacène Lalmas était « l’un des piliers et le meilleur joueur du football algérien »[6].

Palmarès

Avec CR Belouizdad

Statistiques Club

Statistiques de Hacène Lalmas au 14 juin 2017
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s)Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division MB MBCMBMB
1962-1963 OM Ruisseau 1 16 +20 2 ---- 1820
Sous-total 16+20----- 1620
1963-1964 CR Belcourt 1 - +30 - ---- 030
1964-1965 CR Belcourt 1 - 13 - 2--- 015
1965-1966 CR Belcourt 1 - 18 - +3--- 021
1966-1967 CR Belcourt 1 - 6 - ---- 06
1967-1968 CR Belcourt 1 - - - 4--- 04
1968-1969 CR Belcourt 1 - 13 - +5--- 018
1969-1970 CR Belcourt 1 - 18 - +2CMCC20 220
1970-1971 CR Belcourt 1 - 10 - -CMCC42 412
1971-1972 CR Belcourt 1 - 10 - -CMCC20 210
1972-1973 CR Belcourt 1 - - - ---- 00
Sous-total -+112-+16--- 0128
1973-1974 USSanté 1 - - - ---- 00
1974-1975 NA Hussein Dey 1 - - - ---- 00
Sous-total ------- 00
{{{1}}} {{{2}}} {{{4}}} - - - ---- 00
Sous-total ------- 00
Total sur la carrière +200+132-+16-82 208150

Récompenses personnelles

  • Élu meilleur joueur algérien de tous les temps – après un sondage efféctué par l'hébdomadaire sportif Echibek en 1993 – il a été choisi après un vote de plus de 350 téchniciens, entraîneurs et joueurs algériens.
  • Élu meilleur joueur algérien du siècle selon un sondage fait par le journal sportive algérien arabophone Echibek.
  • Dans le meilleur onze maghrébin de tous les temps.
  • Meilleur buteur de l'histoire du Championnat d'Algérie de football.
  • Meilleur joueur et buteur de la Coupe d'Afrique des nations 1968.
  • Record de buts marqués dans un seul match avec 14 buts inscrits dans une seule partie.

Notes et références

  1. « Ahcène Lalmas n'est plus : l'Algérie perd un de ses meilleurs footballeurs », sur www.afrik-foot.com (consulté le 10 juillet 2018)
  2. Olivier Loyens, « Hacène Lalmas, le maestro », sur www.afrik-foot.com, (consulté le 8 juillet 2018)
  3. « Lalmas : La famille du football lui a rendu un dernier hommage », DZfoot.com, (lire en ligne, consulté le 10 juillet 2018)
  4. « Football : La légende Ahcene Lalmas n'est plus », Les Échos d'Alger, (lire en ligne, consulté le 10 juillet 2018)
  5. « Décès de Ahcene Lalmas, l’un des plus grands joueurs algériens de tous les temps », TSA, (lire en ligne, consulté le 10 juillet 2018)
  6. « Président Bouteflika: Feu Ahcène Lalmas était "l'un des piliers du football algérien" », Al HuffPost Maghreb, (lire en ligne, consulté le 10 juillet 2018)

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de l’Algérie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.