Haltérophilie aux Jeux olympiques

L'haltérophilie est un sport olympique depuis les Jeux olympiques d'été de 1896 à Athènes[1]. Les femmes ont participé pour la première fois aux Jeux olympiques d'été de 2000 à Sydney.

Haltérophilie aux Jeux olympiques
Généralités
Sport Haltérophilie
1re apparition Athènes, 1896
Organisateur(s) CIO
Éditions 23e en 2008
Périodicité Tous les 4 ans
Épreuves 15 en 2008
Pour la compétition en cours voir :
Haltérophilie aux Jeux olympiques d'été de 2016

Historique

L'haltérophilie olympique est déjà présente lors des Jeux olympiques antiques des épreuves d’« halteria » : les athlètes devaient soulever dans chaque bras des masses en plomb. Ce sport figure aux premiers Jeux olympiques de l'ère moderne en 1896 parmi les disciplines sportives optionnelles.

Règles

Deux types de mouvements différents sont exécutés : l'arraché et l'épaulé-jeté. À l'arraché, les haltérophiles doivent soulever la barre au-dessus de leur tête bras tendus en un seul mouvement. Dans l'épaulé-jeté, ils doivent soulever la barre jusqu'aux épaules, se redresser, puis jeter la barre à hauteur de bras au-dessus de leur tête. Lors de chaque essai, ils sont contrôlés par 3 juges qui déterminent la validité de la posture (avec une led blanche si l'essai est validé, rouge si c'est un échec).

Les athlètes ont droits à 3 essais pour chacune des deux positions. Avant un essai, il peut choisir son poids. Ces choix de poids sont limités : l'haltérophile ne peut pas réessayer avec un poids inférieur s'il a raté un essai. En cas de succès, il doit rajouter au minimum un kilo à son essai suivant. Ces limitations ne concernent que les essais d'une même position. Le total des points est constitué de l'addition des deux meilleures performances réalisées dans ces deux exercices.

Pour les catégories ayant plus d'une dizaine de participants, les athlètes sont séparés en deux groupes A et B suivant leurs poids. Le groupe B n'est pas médiatisé. Même si tous les résultats des groupes sont pris en compte, le groupe A rassemble les probables médaillés de la catégorie. Néanmoins, à la surprise générale, Om Yun-chol gagna le titre olympique dans sa catégorie en 2012, en faisant partie du groupe B[2].

Épreuves au programme

Hommes

Lors des premiers Jeux olympiques, tous les haltérophiles concouraient dans une même catégorie.

  • 1896
    • Poids lourd - à un bras
    • Poids lourd - à deux bras
  • 1904
    • Poids lourd - à un bras
    • Poids lourd - à deux bras

Après une absence de 16 ans, l'haltérophilie revint au programme olympique en 1920 avec des épreuves correspondantes aux différentes catégories de poids.

1920-193619481952-19681972-19761980-199219962000-20162020[3]
Lourds
+82,5 kg
Lourds
+90 kg
Super lourds
+110 kg
Super lourds
+108 kg
Super lourds
+105 kg
Super lourds
+109 kg
Lourds
90-110 kg
Lourds
100-110 kg
Lourds
99-108 kg
Lourds
96-109 kg
Lourds
94-105 kg
Lourds-légers
90-100 kg
Lourds légers
91-99 kg
Lourds moyens
85-94 kg
Lourds moyens
81-96 kg
Lourds moyens
83-91 kg
Lourds moyens
82.5-90 kg
Mi-lourds
77-85 kg
Mi-Lourds
76-83 kg
Mi-lourds
75-82,5 kg
Mi-lourds
73-81 kg
Moyens
69-77 kg
Moyens
70-76 kg
Moyens
67.5-75 kg
Moyens
67-73 kg
Légers
64-70 kg
Légers
62-69 kg
Légers
60-67,5 kg
Légers
61-67 kg
Plumes
59-64 kg
Plumes
56-62 kg
Plumes
-60 kg
Plumes
56-60 kg
Plumes
-61 kg
Coq
54-59 kg
Coq
-56 kg
Coq
52-56 kg
Coq
-56 kg
Mouches
-54 kg
Mouches
-52 kg
5679101087

Femmes

Les premières épreuves féminines ont eu lieu à l'occasion des Jeux olympiques d'été de 2000 à Sydney. En 2017, le CIO refusa d'inclure aux Jeux la catégorie féminine nouvellement crée des +90 kg.

2000-20202020
Super lourds
+75 kg
Super lourds
+87 kg
Lourds
76-87 kg
Lourds
69-75 kg
Mi-lourds
64-76 kg
Mi-lourds
63-69 kg
Moyens
58-63 kg
Moyens
59-64 kg
Légers
53-58 kg
Légers
55-59 kg
Plumes
48-53 kg
Plumes
49-55 kg
Coq
-48 kg
Coq
-49 kg
77

Légendes olympiques

Nations présentes

Entre 1896 et 2016, près de 2 883 athlètes, 2 526 hommes et 356 femmes, en provenance de plus de cent-quarante-cinq nations différentes ont participé aux épreuves d'haltérophilie des Jeux olympiques. La tendance est à la croissance au fil des éditions avec environ quatre-vingt-dix délégations participantes depuis l'édition de 2008, contre une petite dizaine lors des premières éditions[4].

Édition 96 04 20 24 28 32 36 48 52 56 60 64 68 72 76 80 84 88 92 96 00 04 08 12 16
Nombre de nations présentes en haltérophilie par édition[4] 5 3 14 16 19 8 15 30 41 34 53 42 55 54 46 39 48 62 69 77 76 79 84 84 94

Le nombre indiqué entre parenthèses est le nombre d'athlètes engagés dans les épreuves officielles pour chaque pays sur l'ensemble des Jeux de 1896, 1904 et de 1920 à 2016[4].

Tableau des médailles

Le tableau ci-dessous présente le bilan, par nations, des médailles obtenues en haltérophilie lors des Jeux olympiques d'été, en 1896, 1904 puis de 1920 à 2016. Le rang est obtenu par le décompte des médailles d'or, puis en cas d'ex æquo, des médailles d'argent, puis de bronze.

Après les Jeux de 2016, l'Union soviétique est le pays ayant remporté le plus grand nombre de médailles olympiques en haltérophilie avec soixante-deux médailles dont trente-neuf en or. La Chine arrive en seconde position avec trente-et-une médailles d'or remportées. Elle est suivie des États-Unis avec seize médailles d'or. Depuis l'instauration de l'haltérophilie au programme olympique soixante-quatre pays ont remporté au moins une médaille[4].

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Union soviétique3921262
2 Chine3115854
3 États-Unis16161244
4 Bulgarie1217837
5 France93315
6 Iran86519
7 Turquie81211
8 Allemagne67720
9 Pologne652334
10 Grèce65415
11 Corée du Nord57517
12 Italie54514
13 Équipe unifiée de l'ex-URSS5409
14 Thaïlande52512
15 Égypte52411
16 Russie47718
17 Corée du Sud34512
18 Autriche3429
19 Tchécoslovaquie3238
20 Ukraine3115
21 Hongrie29920
22 Roumanie27413
23 Japon23914
24 Colombie2327
25 Allemagne de l'Ouest2237
26 Cuba2158
27 Géorgie2024
28 Allemagne de l'Est14611
29 Biélorussie1438
Kazakhstan1438
31 Estonie1337
Grande-Bretagne1337
33 Taipei chinois1258
34 Belgique1214
Canada1214
36 Danemark1203
37 Australie1124
38 Finlande1023
Mexique1023
40 Croatie1012
41 Norvège1001
Ouzbékistan1001
43 Indonésie05510
44 Arménie0325
45 Suisse0224
46 Trinité-et-Tobago0123
47 Argentine0112
Lettonie0112
49 Liban0101
Luxebmourg0101
Nigeria0101
Philippines0101
Singapour0101
Viêt Nam0101
55 Suède0044
38 Pays-Bas0033
57 Azerbaïdjan0011
Cameroun0011
Inde0011
Irak0011
Lituanie0011
Qatar0011
Espagne0011
Venezuela0011
Total211204205620

Notes et références

Notes

  1. L'Allemagne présentée ici regroupe les participations de l'Allemagne ainsi que celles de l'Allemagne de l'Ouest et de l'équipe unifiée d'Allemagne.

Références

  1. Haltérophilie olympique sur le site du CIO
  2. (en) « North Korea's Om wins surprise gold in weightlifting », sur Reuters,
  3. Une épreuve masculine à déterminer est retirée du programme olympique.
  4. (en) « Weightlifting », sur Sports-Reference (consulté en octobre 2019).

Liens externes

  • Portail de l'haltérophilie
  • Portail des Jeux olympiques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.