Haplorrhini

Les Haplorhiniens ou Haplorrhiniens (Haplorrhini) — du grec haplóos, simple, et rhínos, nez —, forment un taxon dans la classification phylogénétique de l'ordre des Primates. Par opposition aux Strepsirrhiniens (du grec streptos, tressé, et rhinos, nez), les Haplorhiniens ont perdu le rhinarium (ou « truffe ») au profit du nez. De même, les vibrisses (moustaches sensitives) disparaissent.

Le placenta est hémochorial (les capillaires utérins pénètrent à l'intérieur du tissu placentaire).

Phylogénie des infra-ordres actuels de primates, d'après Perelman et al. (2011)[1] :

Primates 
 Haplorrhini 

Simiiformes (singes)



Tarsiiformes (tarsiers)



 Strepsirrhini 

Lorisiformes (loris, galagos,..)




Chiromyiformes (l'aye-aye)



Lemuriformes (lémuriens)





Liste des familles

Selon MSW :

Selon NCBI :

Soit au total et dans l'ordre alphabétique :

Liens externes

  • Portail des primates
  1. (en) P. Perelman, W. E. Johnson, C. Roos, H. N. Seuánez, J. E. Horvath, M. A. M. Moreira, B. Kessing, J. Pontius, M. Roelke, Y. Rumpler, M. P. Schneider, A. Silva, S. J. O'Brien et J. Pecon-Slattery, « A molecular phylogeny of living primates », PLoS Genetics, vol. 7, no 3, , e1001342 (PMID 21436896, PMCID 3060065, DOI 10.1371/journal.pgen.1001342, lire en ligne)
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.