Hassan Saïd Khaireh

Hassan Saïd Khaireh une personnalité djiboutienne née en 1951 à Ali Sabieh, issu du clan somali des Issas[1].

Biographie

En 1971, il s’engage dans la police nationale française où il reste jusqu'à l'indépendance de Djibouti en 1977[1].

Il fait à cette époque partie de l'entourage du futur chef de l'État djiboutien, Ismaïl Omar Guelleh. En 1978, il est l'un des premiers fonctionnaires affectés au Service de documentation et de sécurité (SDS), créé la même année, et dont il devient le numéro deux[1].

En 1985, il succède à son mentor Ismaïl Omar Guelleh à la tête du service de renseignement, nommé pour sa part chef de cabinet du président Hassan Gouled Aptidon[1].

En 1999, le président Ismaïl Omar Guelleh, une fois élu, le maintient à son poste et le nomme en outre chef de la Sécurité nationale[1].

En 2003, il était marié et père de trois enfants[1].

Notes et références

  1. Ch.O., « L’homme du président », Jeune Afrique, (lire en ligne, consulté le 18 novembre 2018).
  • Portail de la politique
  • Portail de Djibouti
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.