Hautboïste

Le hautboïste est un musicien qui joue du hautbois ou d'un instrument de la famille du hautbois (cor anglais, hautbois d'amour, chalemie, musette).

Le hautboïste français Marcel Tabuteau (1887-1966).

Une formation symphonique comprend en général deux ou trois hautbois. L’un d’eux peut être appelé à jouer certaines parties d’un autre instrument (cor anglais, hautbois d'amour…) au cours de la même œuvre.

Les hautboïstes nommés ci-dessous ont marqué l’évolution de l’instrument par leur virtuosité, leur enseignement, leur amitié avec un compositeur, leurs compositions ou leur méthodes instrumentales.

Les hautboïstes baroques (1600-1760)

Portrait d'un hautboïste anonyme. Peinture anonyme, première moitié du XVIIIe siècle (Musée des instruments de musique de Berlin).

Les hautboïstes classiques (1750-1830)

Les hautboïstes romantiques (1815-1910)

  • Gustave Vogt (1781-1870), français,
  • Baldassare Centroni (1784-1860), italien (hautboïste de Rossini)
  • Joseph Sellner (1787-1843), allemand
  • Carl A.P. Braun (1788-1835), allemand
  • Wilhelm Braun (1796-1867), allemand
  • Franz Wilhelm Ferling (1796-1874), allemand
  • Henri Brod (1799-1839), français
  • Apollon Barret (1804-1879), français
  • Charles Triébert (1810-1867), français
  • Johann Heinrich Luft (1813-1877), allemand
  • Frédéric Triébert (1813-1878), français
  • Stanislas Verroust (1814-1863), français
  • Charles Colin (1832-1881), français
  • Antonio Pasculli (1842-1924), italien (le "Paganini du hautbois")
  • Raoul Triébert (1845-1894), français
  • Georges Gillet (1854-1920), français

Du XXe siècle à nos jours

Voir aussi

  • Catégorie:Hautboïste
  • Portail de la musique classique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.