Haute École de Gand

La Haute École de Gand (en néerlandais : Hogeschool Gent) est, avec un budget de 110 000 000 euros[2] et plus de 15 000 étudiants, la plus importante Haute école de Belgique[1]. Située à Gand (Flandre), elle a été fondée en 1995 à la suite de la fusion de quinze établissements d'enseignement supérieur non universitaire[4].

Bâtiment D du campus Schoonmeersen.
Haute École de Gand
Histoire et statut
Fondation
Type
Forme juridique
Nom officiel
Hogeschool Gent
Régime linguistique
Directeur
Robert Hoogewijs
Localisation
Campus
Localisation
Pays
Chiffres-clés
Étudiants
15 000[1]
Enseignants
1 350[2]
Chercheurs
300[3]
Budget
110 000 000 euros[2]
Divers
Membre de
Ghent University Association (d)
Site web

Histoire

La fusion de divers établissements d'enseignement supérieur s'inscrit dans une politique globale de la Communauté flamande visant à regrouper, par province, les hautes écoles des réseaux officiels (les établissements publics), qu'elles aient à l'origine relevé de la Communauté flamande, des municipalités ou des provinces. Les groupements ainsi formés, au nombre de cinq, constituent chacun une Vlaamse Autonome Hogeschool (en abrégé VAH), la Haute école de Gand étant une de ces cinq VAH, pour la province de Flandre-Orientale. Les VAH disposent d'une certaine autonomie et n'appartiennent plus à aucun réseau d'enseignement au sens classique.

La première fusion eut lieu en 1995, à la suite du décret sur les hautes écoles, le Hogescholendecreet, de 1994, et conduisit treize hautes écoles, appartenant au réseau municipal ou de Communauté, pour la plupart gantoises, à se regrouper pour constituer la Hogeschool Gent. L'offre d'enseignement fut remanié en onze départements, tous localisés à Gand, hormis un seul à Alost. La deuxième fusion se fit en 2001 entre la Haute école de Gand et l'école Mercator, qui faisait partie auparavant du réseau provincial. La Haute école de Gand compte depuis l'année académique 2001-2002 treize départements et sept campus.

Afin de mettre en œuvre la réforme dite de Bologne, une série d'associations impliquant chacune une université et plusieurs hautes écoles ont été créées. En 2003, la Hogeschool Gent s'est ainsi associée, conjointement avec la Hogeschool West-Vlaanderen (Flandre-Occidentale) et la haute école Artevelde (v. ci-dessous), avec l'université de Gand.

Départements

La Hogeschool Gent est, en raison même de sa genèse, une institution multisectorielle offrant un éventail large et divers de formations. Elle se compose de treize départements[5] :

Ces deux derniers sont regroupés dans le cadre de la « School of Arts ».

  • « Gestion d'entreprise » (Bedrijfskunde), à Alost
  • « Information d'entreprise » (Bedrijfsinformatie)
  • « Gestion d'entreprise Mercator » (Bedrijfsmanagement Mercator)
  • « Sciences de la vie et Aménagement paysager » (Biowetenschappen en Landschapsarchitectuur)
  • « Soins de santé » (Gezondheidszorg Vesalius)
  • « Sciences commerciales et Administration » (Handelswetenschappen en Bestuurskunde)
  • « École normale » (Lerarenopleiding Ledeganck)
  • « Socio-pédagogie » (Sociaal Agogisch Werk)
  • « Technologie »
  • « Formations d'ingénieur industriel » (Toegepaste Ingenieurswetenschappen)
  • « Traductologie » (Vertaalkunde).

Notes et références

  1. Some fast facts about University College Ghent , Haute école de Gand.
  2. Budget and Staff, University College Ghent - Information brochure 2008-2009, p.16.
  3. About University College Ghent, Haute école de Gand.
  4. History, Haute école de Gand.
  5. Faculties, Haute école de Gand.

Lien externe

  • Portail de la Flandre-Orientale
  • Portail de l’éducation
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.