Haute tension

La haute tension est un terme qui caractérise, selon des normes européennes, les valeurs de la tension électrique supérieures à 1 000 volts en courant alternatif et 1 500 volts en courant continu[1].

Pour les articles homonymes, voir HTA, MT et Haute tension (homonymie).

France

En France, on distingue deux catégories de hautes tensions :

  • le domaine haute tension A (ou HTA), ou moyenne tension (MT), concerne les installations électriques dans lesquelles la tension :
  • le domaine haute tension B (ou HTB) concerne les installations électriques dans lesquelles la tension :
    • excède 50 000 volts en courant alternatif[2],
    • ou excède 75 000 volts en courant continu[1].

Dans l'ancien temps[Quand ?], on utilisait couramment les termes :

  • extra-haute tension, pour désigner les tensions alternatives de 300 à 800 kV ;
  • ultra-haute tension, dans les années 1990, il y a eu un projet 1 100 kV très avancé au Japon avec essais de prototypes, mais à ce jour il n'a été exploité qu'en 550 kV[réf. nécessaire].

L'appellation très haute tension (THT) est quant à elle une dénomination de la classe des tensions utilisées dans les anciens téléviseurs à tube cathodique.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail de l’électricité et de l’électronique
  • Portail de l’énergie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.