Heinrich Strack

Johann Heinrich Strack, né le à Bückeburg (Comté de Schaumbourg-Lippe) et mort le ( d'après Wikidata) à Berlin (Empire allemand), est un architecte allemand de la Schinkelschule (de).

Pour les articles homonymes, voir Strack.
Heinrich Strack
J. Heinrich Strack.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Johann Heinrich Strack
Nationalité
Allemand
Activité
Père
Anton Wilhelm Strack (d)
Autres informations
Membre de
Hamburger Künstlerverein von 1832 (d)
Distinctions
Pour le Mérite pour les sciences et arts (d)
Ordre bavarois de Maximilien pour la science et l'art ()
Œuvres principales

Parmi ses œuvres notables figure la Colonne de la victoire de Berlin.

Biographie

Heinrich est fils du peintre de portraits et de paysages Anton Wilhelm Strack (1758-1829) et frère du peintre Johann Heinrich Tischbein l'aîné.

Il étudie à l'Académie d'architecture (Bauakademie) de Berlin de 1824 à 1838. Il y réussit divers examens (1825 Feldmesserprüfung, 1827 Kondukteurprüfung, 1837/38 Baumeisterprüfung). Pendant ses études, il suit entre autres un apprentissage de deux ans dans l'atelier de Karl Friedrich Schinkel, effectue un voyage à Saint-Pétersbourg avec Friedrich August Stüler. Il en est un ami proche et a voyage encore avec lui en Angleterre et en France et termine la construction de certains de ses bâtiments, tels que l'Alte Nationalgalerie de 1866 à 1876 après la mort de son ami.

En 1841, il est nommé professeur à l'Académie des Arts de Prusse, où il enseigne à partir de 1839. À partir de 1842, il sert dans le Hofbauamt et en 1850, il rejoint la Baudeputation et le Hofbaurat. En 1854, il est nommé professeur à l'Académie d'architecture de Berlin et en 1862, il effectue des fouilles à Athènes avec Ernst Curtius et Karl Bötticher.

Buste de Strack par Calandrelli sur sa tombe au cimetière de Dorotheenstadt à Berlin.

En 1876, Guillaume Ier fait de Strack « l'architecte de Kaiser », ce qui marque également sa transition vers la retraite.

Réalisations (sélection)

Sources

Notes et références

    Liens externes

    • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
    • Portail du Royaume de Prusse
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.