Helicigona lapicida

Helicigona lapicida, communément appelé Soucoupe commune, est un escargot terrestre de la famille des Helicidae[3], de la sous-famille des Ariantinae.

Helicigona lapicida
Helicigona lapicida
Classification selon Catalogue of Life
Règne Animalia
Embranchement Mollusca
Classe Gastropoda
Ordre Stylommatophora
Sous-ordre Helicina
Infra-ordre Helicoidei
Super-famille Helicoidea
Famille Helicidae
Sous-famille Ariantinae
Genre Helicigona

Espèce

Helicigona lapicida
(Linnaeus, 1758)[1]

Synonymes

  • Chilotrema lapicida (Linnaeus, 1758)[2]
  • Chilotrema lepicida (Linnaeus, 1758)[2]
  • Helicigona (Helicigona) lapicida (Linnaeus, 1758)[2]
  • Helix lapicida Linnaeus, 1758[2]

Statut de conservation UICN


LC  : Préoccupation mineure

Répartition géographique

Aire de répartition de Helicigona lapicida

Description

La coquille de la Soucoupe commune mesure de 12 à 20mm de diamètre, est très aplatie et munie d'un ombilic large et profond. Elle est blanche ou brune, avec ou sans flammules rougeâtre ou brunâtre. Le péristome est toujours fin et blanc[4],[5].

Sa coquille très aplatie permet à cet escargot de se faufiler facilement entre les fissures des rochers et sous les pierres. L'épithète lapicida signifiant « tailleur de pierre » provient de sa capacité supposée à ronger les pierres[4]. Herbivore, il ne sort de ses cachettes uniquement lors de fortes pluies[5].

Répartition et habitat

Cette espèce se rencontre en Allemagne, dans le sud de l'Angleterre, en Andorre, en Autriche, en Belgique, au Danemark, dans nord de l'Espagne, en Finlande, en France, en Italie, en Lettonie, au Liechtenstein, au Luxembourg, en Norvège, aux Pays-Bas, en Pologne, au Portugal, en Russie, en Slovénie, dans le sud de la Suède, en Suisse et en Tchéquie[6]. Elle était présente en Irlande mais pourrait y être désormais éteinte[6].

Elle recherche les milieux humides, les forêts dans les étages montagnard et collinéen jusqu'à une altitude maximale de 1 700 m.

Liste des sous-espèces

Selon Catalogue of Life (30 septembre 2018)[1] :

  • sous-espèce Helicigona lapicida andorrica (Bourguignat, 1876)
  • sous-espèce Helicigona lapicida lapicida (Linnaeus, 1758)

Confusions possibles

Il est possible de confondre la Soucoupe commune avec Caracollina lenticula et Mastigophallus rangianus. La première espèce est plus petite (7-9mm de diamètre) et a des stries marquées et régulières sur sa coquille. Elle est propre au littoral méditerranéen. La deuxième espèce mesure jusqu'à 11mm de diamètre et voit le dernier tour de sa coquille se terminer par une dépression formant une gouttière. Elle est inféodée aux Pyrénées-Orientales[4].


Notes et références

  1. Catalogue of Life, consulté le 30 septembre 2018
  2. BioLib, consulté le 30 septembre 2018
  3. « Helicigona lapicida », sur inpn.mnhn.fr
  4. Cédric Audibert et Alain Bertrand, Guide des mollusques terrestres : Escargots et limaces, Belin, , 231 p. (ISBN 9782701151649 et 2701151643).
  5. Guide des escargots et des limaces , Cahier de la Gazette des terriers numéro 132, FCPN, , 34 p. (ISBN 9782918038283).
  6. UICN, consulté le 30 septembre 2018

Liens externes

  • Portail de la malacologie et des mollusques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.