Helvellaceae

Les Helvellaceae ou Helvellacées sont une famille d'ascomycètes de l'ordre des Pezizales, les plus connus de ses représentants sont du genre Helvella. La classification initiale est due à Elias Magnus Fries en 1823 sous l'appellation Elvellacei. Elle contenait plusieurs genres mais certains de ceux-ci, comme Gyromitre et Discine se sont révélés génétiquement éloignés après une étude de leur ARN ribosomique par la mycologue Kerry O'Donnell en 1997. Cela a conduit à définir un clade plus restreint désormais désignés sous le nom d’Helvellaceae ou Helvellacées. Dans son acception restreinte, ce groupe est proche de la truffe vraie de la famille des Tuberaceae[1]. Selon le Dictionary of the Fungi (10e édition, 2008), la famille contient six genres et 63 espèces[2].

Liste des genres et des espèces

Selon NCBI (11 mars 2011)[3] :

  • genre Balsamia
    • Balsamia alba
    • Balsamia magnata
    • Balsamia nigrens
    • Balsamia platyspora
    • Balsamia vulgaris
  • genre Barssia
    • Barssia oregonensis
  • genre Fischerula
    • Fischerula subcaulis
  • genre Helvella
    • Helvella aestivalis
    • Helvella albella
    • Helvella atra
    • Helvella beatonii
    • Helvella capucina
    • Helvella chinensis
    • Helvella columnaris
    • Helvella compressa
    • Helvella corium
    • Helvella crassitunica
    • Helvella crispa
    • Helvella cupuliformis
    • Helvella aff. cupuliformis TAA185158
    • Helvella dovrensis
    • Helvella elastica
    • Helvella lacunosa
    • Helvella leucomelaena
    • Helvella macropus
    • Helvella maculata
    • Helvella palustris
    • Helvella pezizoides
    • Helvella rivularis
    • Helvella silvicola
    • Helvella solitaria
    • Helvella terrestris
  • genre Leucangium
    • Leucangium carthusianum

Notes et références

  1. (en) Kerry O'Donnell, Elizabeth Cigelnik et Nancy S. Trappe, « Phylogenetic relationships among ascomycetous truffles and the true and false morels inferred from 18S and 28S ribosomal DNA sequence analysis », Mycologia, vol. 89, no 1, , p. 48–65 (JSTOR 3761172)
  2. (en) P.M. Kirk, P.F. Cannon, D.W. Minter et J.A. Stalpers, Dictionary of the Fungi, Wallingford CABI, , 760 p. (ISBN 9780851998268, lire en ligne), p. 346
  3. NCBI, consulté le 11 mars 2011

Voir aussi

Références taxinomiques

  • Portail de la mycologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.