Hermann Ier de Winzenbourg

Hermann Ier de Winzenbourg (connu aussi comme Hermann de Windberg; né vers 1083 en 1137-1138) fut comte de Formbach et Radelberg. De 1109 à 1130, il est aussi comte de Winzenbourg et de 1122 à 1138, comte de Reinhausen. Il fut également landgrave de Thuringe de 1111 à 1130 et margrave de Misnie 1124 à 1130 et enfin bailli de l'abbaye de Corvey.

Hermann Ier de Winzenbourg
Titre de noblesse
Margrave
Biographie
Naissance

Formbach (en)
Décès
Activité
Fratrie
Dietrich II de Münster (d)
Sophia von Formbach (en)
Enfants

Origine

Hermann est le fils du comte Meginhard IV de Formbach et Windberg, et de son épouse Mathilde, une fille du comte Elli II de Reinhausen. Dans sa jeunesse, il rejoint son oncle maternel l'évêque Udo de Gleichen-Reinhausen d'Hildesheim (1079-1114). À Hildesheim, il suit les cours de l'école de la cathédrale. À l'âge de seize ans, il se rend avec son oncle à Mayence, où il est présenté à l'empereur le . Il est le premier membre de sa famille à utiliser le titre de de Winzenbourg, lié au château de Winzenbourg, situé au sud-est d'Alfeld (Leine), qu'il reçoit comme fief de son oncle Udo.

Apogée et chute

Hermann devient comme conseiller de l'empereur Henri V du Saint-Empire l'un des personnages les plus puissants du règne. En 1109, Henri V l'envoie à Rome comme membre d'une mission diplomatique. En 1111 ou 1112, il devient le premier Landgrave de Thuringe, après que ce domaine fut détaché du duché de Saxe. Il remplit à distance ses obligations de bailli de l'abbaye de Corvey et quand les fils du comte Widekind Ier de Schwalenberg attaquent l'abbaye, Herman demeure inactif.

Lors de la phase finale de la querelle des Investitures, il siège aux côtés du pape. Il semble être originaire d'Autriche sur le cours supérieur de l'Inn où il fait des donations importantes à Göttweig. En 1122, son oncle Hermann III de Reinhausen meurt à Formbach, et avec lui s'éteint la lignée masculine des comtes de Reinhausen. Comme son plus proche parent, Hermann Ier hérite de Reinhausen et il devient également bailli de l'abbaye de Reinhausen, fondation de ses ancêtres maternels. Plus tard la même année, son père meurt, et Hermann Ier hérite également de Windberg et Formbach. Il devient aussi comte de Leinegau.

En 1130, il entre en conflit avec Burchard Ier de Loccum, un conseiller du nouvel empereur Lothaire III du Saint-Empire au sujet de l'édification du château de Burchard. Hermann Ier tue Burchard dans un cimetière. Le 18 aout 1130, lors de la Diète impériale de Quedlinbourg, Hermann est déclaré hors la loi comme meurtrier, et toutes ses possessions sont confisquées :

Dernières années

Hermann Ier et ses fils Hermann II et Henri se retirent dans le château de Winzenbourg qu'ils défendent plusieurs mois contre l'armée que l'empereur a envoyée contre eux. Ils font leur reddition le . Hermann Ier est arrêté envoyé à Blankenburg dans le Harz. Il est ensuite placé en détention en Rhénanie pendant plusieurs années. En 1134, il est libéré et chargé de tâches défensives subalternes dans Holstein. Il commande la forteresse de Segeberg, où il meurt en 1137 ou 1138. Sa mort est relevé dans un document de la famille fondatrice de l'abbaye de Reinhausen, établi par l'abbé Reinhard entre 1153 et 1156, Reinhard meurt lui-même le et est inhumé dans l'église de l'abbaye de Reinhausen [1].

Unions et postérité

Hermann conclut deux mariages. Sa première épouse est une comtesse de Everstein, dont le nom n'a pas été conservé et qui lui donne quatre enfants :

Sa seconde épouse est soit Hedwige d'Assel-Woltingerode ou Hedwige de Carniole-Istrie († 1162), une nièce du comte Ulrich II de Weimar-Orlamünde († 1112) avec qui il a cinq nouveaux enfants :

  • Béatrix II de Quedlinbourg († ) abbesse de Quedlinbourg de 1138 à 1160
  • Hermann II (né vers 1110 – † 20-)
  • Matilde (également connue sous le nom de Jutta) († ), épouse en 1128 le comte Udo IV de Stade, margrave de Nordmark (1128-1130)
  • Henri III de Vindberg (né vers 1110-1115 – † 1146),
  • Wolfgang de Vindberg († vers 1171)

Notes et références

  1. Archives d'État du Hanovre, document no 2 dans de l'abbaye de Reinhausen

Liens externes

  • Portail du Moyen Âge central
  • Portail de la Saxe
  • Portail de la Thuringe
  • Portail du Saint-Empire romain germanique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.