Hervé Abalain

Hervé Abalain (1934-[1]) est un linguiste français.

Pour les articles homonymes, voir Abalain.
Hervé Abalain
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Maître
Directeur de thèse

Professeur émérite à l'université de Bretagne-Occidentale et membre du Centre de recherche bretonne et celtique de Brest, il a rédigé plusieurs ouvrages sur la Bretagne et les pays celtiques[2].

Biographie

Hervé Abalain obtient une licence d’anglais à l’Université de Rennes en 1958[3]. Il enseigne au lycée Charles de Foucault à Brest de 1958 à 1970. Il réussit le CAPES en 1965 et l’agrégation en 1969. Il consacre une thèse de troisième cycle à Elizabeth Gaskell. Il soutient sa thèse d’État en 1979, sous la direction de M.T. Jones-Davies Sir John Suckling (1609-1642). Poète cavalier . Il est nommé assistant (1970-74) puis maître-assistant (1974-81) d’anglais à la Faculté des Lettres de Brest, et enfin professeur des universités en 1981, jusqu'à son départ à la retraite en 1999.

Œuvres

  • Destin des langues celtiques, Ophrys, 1989
  • Histoire du Pays de Galles, Éditions Jean-Paul Gisserot, 1992
  • Histoire des langues celtiques, Jean-Paul Gisserot, 1998
  • Histoire de la langue bretonne, Jean-Paul Gisserot, 2000
  • Les noms de lieux bretons, Jean-Paul Gisserot, 2000
  • Les noms de famille bretons, Jean-Paul Gisserot, 2e édition 2000
  • Le Pays de Galles, identité, modernité, Armeline, Crozon, 2000, (ISBN 2-910878-07-4)
  • Les Celtes, Armeline, Crozon, 2001.
  • Destin des langues celtiques, Ophrys, 2002
  • Pleins feux sur la langue bretonne, Coop Breizh, 2004
  • Le français et les langues historiques de la France, Paris, éd. Jean-Paul Gisserot, , 317 p. (ISBN 978-2-87747881-6)
  • Les Mannois et l'île de Man, collection "Peuples en Péril", volume 5, Crozon, Armeline, 2010. (ISBN 978-2-910878-42-9)

Notes et références

  1. avis de décès d'Hervé Abalain, letelegramme.fr, consulté le 16 juin 2017
  2. « Hervé Abalain », université de Bretagne occidentale (consulté le 6 janvier 2014).
  3. Alain Kerhervé, « In memoriam : Hervé Abalain (1934-2014) », Revue de la société d'études anglo-américaines du XVIIe et XVIIIe siècles, (lire en ligne)

Voir aussi

Liens externes

Articles connexes

  • Portail des langues
  • Portail de la Bretagne
  • Portail du monde celtique
  • Portail des universités françaises
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.