Hervé Drévillon

Hervé Drévillon est un historien français né en 1963.

Pour les articles homonymes, voir Drévillon.
Hervé Drévillon
Hervé Drévillon en 2018.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Directeur de thèse

Spécialiste de l’histoire militaire, il est professeur d’histoire à l’université Paris-I, directeur de l’« Institut des Études sur la Guerre et la Paix »[1] et Directeur de la Recherche au Service Historique de la Défense.

Biographie

Hervé Drévillon est né le à Dakar (Sénégal). Il est marié et père de 2 enfants.

Formation

  • 1985 Maîtrise de l'université Paris I, « Les guerres de Vendée et la chouannerie (1793-1815-1832) dans l'historiographie française de 1800 à 1835 » sous la direction de Maurice Agulhon. Mention Très Bien.
  • 1988 Agrégation d'histoire[2].
  • 1994 Thèse de doctorat de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, « Lire et écrire l'avenir. Astrologie, prophéties et prédictions dans la France du XVIIe siècle (1610-1715) » sous la direction de Roger Chartier. Mention Très Honorable avec félicitations du jury[3].
  • 2004 Habilitation à Diriger des Recherches : « Figures de l'homme d'épée au XVIIe siècle. Pour une histoire du geste et de la parole » sous la direction d'Alain Cabantous.

Parcours professionnel

Ouvrages

  • Lire et écrire l’avenir : l’astrologie dans la France du Grand siècle, 1610-1715, Seyssel, France, Champ Vallon, coll. « Époques », 1996, 282 p. (ISBN 2-87673-236-X)[4]
  • Introduction à l'histoire culturelle de l'Ancien régime : XVIe-XVIIIe siècle, Paris, Éditions Sedes, coll. « Campus. Histoire », 1997, 191 p. (ISBN 2-7181-9186-4)
  • La Monarchie entre Renaissance et Révolution : 1515-1792, avec Laurent Bourquin, Joël Cornette (dir.) [et al.], Paris, Éditions du Seuil, coll. « L’Univers historique », 2000, 503 p. (ISBN 2-02-033249-3)
  • Croiser le fer : violence et culture de l’épée dans la France moderne. XVIe-XVIIIe siècle, avec Pascal Brioist, Pierre Serna, Seyssel, France, Champ Vallon, coll. « Époques », 2002, 429 p. (ISBN 2-87673-352-8)
  • Histoire culturelle de la France : 16e-18e siècle, Paris, Éditions Armand Colin, coll. « Campus. Histoire », 2002, 191 p. (ISBN 2-200-26261-2)
  • Nostradamus : L'éternel retour, avec Pierre Lagrange, Paris, Gallimard, coll. « Découvertes Gallimard / Histoire » (no 433), 2003, 128 p. (ISBN 2070767485)
  • L’Impôt du sang : le métier des armes sous Louis XIV, Paris, Librairie Jules Tallandier, 2005, 526 p. (ISBN 2-84734-247-8)[5]
  • Batailles : scènes de guerre de la Table ronde aux tranchées, Paris, Éditions du Seuil, coll. « L’Univers historique », 2007, 377 p. (ISBN 978-2-02-080022-8)[6],[7]
  • Les Rois absolus : 1629-1715, Joël Cornette (dir.), Paris, Éditions Belin, coll. « Histoire de France », 2009, 637 p. (ISBN 978-2-7011-3364-5)[8]
  • Penser et vivre l'honneur à l'époque moderne : actes du colloque, Metz, du 20 au , dir. avec Diego Venturino, Rennes, France, PU Rennes, coll. « Histoire », 2011, 386 p. (ISBN 978-2-7535-1390-7)
  • L’Individu et la Guerre : du chevalier Bayard au soldat inconnu, Paris, Éditions Belin, coll. « Histoire de France », 2013, 320 p. (ISBN 978-2-7011-7694-9)
  • Histoire militaire de la France, sous la direction de Hervé Drévillon et Olivier Wieviorka, Perrin/ministère des armées, 2018, deux volumes.

Notes et références

  1. Hervé Drévillon "Michel Onfray ne comprend rien aux guerres idéologiques du XXIe siècle", https://www.lemonde.fr/idees/article/2013/04/24/michel-onfray-ne-comprend-rien-aux-guerres-ideologiques-du-xxie-siecle_3165403_3232.html site = Le Monde en ligne le 24 avril 2013 consulté le 24 septembre 2013
  2. « CONCOURS Agrégation », Le Monde, (lire en ligne).
  3. http://www.theses.fr/1994EHES0306.
  4. Alain Guery, « Hervé Drévillon, Lire et écrire l'avenir. L'astrologie dans la France du Grand Siècle (1610-1715) », Annales. Histoire, Sciences Sociales, Persée, vol. 54, no 2, , p. 415-417 (lire en ligne)
  5. Anne-Aurore Inquimbert, « Hervé Drévillon, L’impôt du sang. Le métier des armes sous Louis XIV. Éditions Tallandier, Paris, 2005, 526 pages. », Revue historique des armées, Service historique de la Défense, no 243, , p. 145 (ISSN 0035-3299, lire en ligne)
  6. Yves Tremblay, historien. Ministère de la Défense nationale, Ottawa. Bulletin d'histoire politique. volume 16, numéro 3, « Chronique d’histoire militaire : La bataille d’Hervé Drévillon », sur bulletinhistoirepolitique.org (consulté le 24 septembre 2013)
  7. Régis Meyran, « Les batailles ont une histoire », sur Sciences Humaines, (consulté le 24 septembre 2013)
  8. « "Les rois absolus", d’Hervé Drévillon », sur France Info, (consulté le 24 septembre 2013)

Sources et liens externes

Le paragraphe "biographie" de cet article est basé sur une biographie publiée sur le site web de l'Institut d'Histoire Moderne et Contemporaine (IHMC)- voir lien 1 ci-dessous.

  • Portail de la France
  • Portail de l’historiographie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.