Hideki Matsuyama

Hideki Matsuyama (松山 英樹, Matsuyama Hideki) est un golfeur japonais né le à Matsuyama au Japon. Professionnel depuis 2013, il est vainqueur du Championnat Amateur Asiatique en 2010 et 2011, de cinq tournoi du PGA Tour, de huit tournois du Japan Golf Tour et de deux tournois du World Golf Championships. Il est le golfeur japonais le mieux classé de tous les temps au World Golf Ranking avec une deuxième place acquis grâce à sa deuxième place à l'US Open de golf 2017.

Hideki Matsuyama

Hideki Matsuyama avec Shinzō Abe et Donald Trump en 2017
Fiche d'identité
Date de naissance
Lieu de naissance Matsuyama
Japon
Nationalité Japon
Taille 1,80 m (5 11)
Carrière
Passé pro en 2013
Circuit pro PGA Tour Japan Golf Tour
Victoires pro 14
Tournois majeurs
Masters 5e en 2015
Open américain 2e en 2017
Open britannique 6e en 2013
US PGA 4e en 2016

Carrière amateur

À partir de 2010, il étudie à l'Université du Tōhoku de Sendai. Il remporte le Championnat Asiatique Amateur en 2010 avec un score de 68-69-65-67=269[1]. Cette victoire le qualifie pour le Masters de golf 2011, dont il est le premier amateur Japonais à y prendre part. Il termine 27e et premier amateur et remporte la Coupe d'Argent, discerné au meilleur amateur[2]. Il est par ailleurs le seul amateur à passer le cut[3]. La semaine suivant, il termine troisième lors du Japon Open Golf Championship sur la Japan Golf Tour.

Au Universiade d'été de 2011, il remporte la médaille d'or en individuel ainsi que par équipe. En , il conserve son titre au Championnat Asiatique Amateur[4], et se qualifie de nouveau au Masters. En novembre, il remporte son premier tournoi professionnel, le Mitsui Sumitomo VISA Taiheiyo Masters sur le Japan Golf Tour[5].

En , Matsuyama devient numéro un mondial amateur au World Amateur Golf Ranking[6].

Carrière professionnelle

2013

Hideki Matsuyama passe professionnel en . Il remporte quelques jours plus tard son deuxième tournoi professionnel, le Tsuruya Open. Cinq semaines plus tard, il remporte son troisième titre sur le Japan Golf Tour lors du Diamant Cup Golf. Sa quatrième victoire arrive en septembre, lors du Fujisankei Classic, la cinquième en décembre au Casio World Open. Il termine premier de la Money List du Japon Golf Tour, c'est le premier rookie à réussir cet exploit.

En majeur, il ne participe pas au Masters, mais se qualifie pour les autres majeurs de l'année. Lors de l'US Open, il termine à la dixième place, ce qui lui permet d'intègrer le top 50 mondial. Il fait un nouveau top 10 avec une 6e place lors de l'Open britannique hommes, puis termine 19e lors du Championnat de la PGA.

2014


Il remporte sa première sa première victoire sur le PGA Tour au Memorial Tournament, en battant Kevin Na en playoff. Cette victoire lui permet de prendre la 13e place au classement mondial. C'est la première victoire sur le PGA Tour pour un joueur Japonais depuis Ryuji Imada en 2008. Pour sa première saison complète en tant que membre du PGA tour, il termine 28e au classement de la FedEx Cup[7].

Sur le Japan Golf Tour, il remporte en novembre le Dunlop Phoenix en playoff face à Hiroshi Iwata. En majeur, il ne passe pas le cut au Masters, et fini les trois autres tournois entre la 35e et la 39e places.

2015

Pour la première fois depuis le début de sa carrière, il ne remporte pas de tournoi au cours de l'année. Néanmoins, il termine cinquième à Augusta pour son quatrième Masters, le meilleur résultat en majeur depuis le début de sa carrière[8]. Il termine 16e au classement de la FedEx Cup. Du 8 au , il participe à la Presidents Cup pour l'Équipe Internationale. Il remporte deux matchs pour une défaite et un match nul.

2016

Le , il remporte le Waste Management Phoenix Open en playoff face à l'américain Rickie Fowler[9]. Cette victoire lui permet d’atteindre la 12e place mondial.

Le , il gagne pour la septième fois sur le Japan Tour, l'Open du Japon, avec trois coups d'avance sur Yuta Ikeda et Lee Kyoung-hoon. Grâce à cette victoire, il inscrit son nom au palmarès de quatre des cinq tournois du Japon Golf Tour dont la dotation dépasse les 200 000 000 ¥[10].

Le , il remporte son premier tournoi du World Golf Championships, le WGC-HSBC Champions. C'est le premier Japonais à remporter un WGC depuis l'instauration de ceux-ci en 1999. Grâce à cette victoire, Il monte au 6e rang mondial, le deuxième plus haute classement obtenu par un joueur japonais après la 5e place de Masashi Ozaki. Hideki Matsuyama l'égale en janvier 2017 après le Farmers Insurance Open.

Le , il remporte pour la deuxième fois le Taiheiyo Masters. Il avait obtenu sa première victoire dans ce tournoi à dix-neuf ans en 2011, alors qu'il était encore amateur. Le , il remporte le Hero World Challenge, tournoi joué aux Bahamas.

En majeur, il finit dans le Top 10 au Masters et au Championnat de la PGA, mais ne passe pas le Cut dans les autres majeurs de l'année.

2017

Il commence l'année en conservant son titre au Waste Management Phoenix Open, de nouveau en playoff mais cette fois contre Webb Simpson. Il termine deuxième de l'US Open joué à Erin Collines, alors que les trois meilleurs joueurs du monde à ce moment (Dustin Johnson, Rory McIlroy et Jason Day) ne passent pas le cut. Cela lui permet d'atteindre la 2e place au Classement Mondial, son meilleur classement et le meilleur classement obtenu par un Japonais.

Il remporte ensuite le WGC-Bridgestone Invitational en août, en battant le record du parcours grâce à une carte de 61 lors du dernier tour, ce qui lui permet de gagner avec cinq coups d'avance[11]

Victoires amateurs (5)

  • 2010 Championnat Asiatique Amateur
  • 2011 Japan Collegiate Championship, Universiade d'été, Championnat Asiatique Amateur
  • 2012 Japan Collegiate Championship

Victoires professionnels (14)

Victoire en WGC (2)

Année Championnat Score Avance Deuxième(s)
2016 WGC-HSBC Champions -23 (66-65-68-66=265) 7 coups Daniel Berger, Henrik Stenson
2017 WGC-Bridgestone Invitational -16 (69-67-67-61=264) 5 coups Zach Johnson

Victoires sur le PGA Tour (3)

No. Date Tournoi Score Avance Deuxième(s)
1 1er juin 2014 Memorial Tournament −13 (70-67-69-69=275) Playoff Kevin Na
2 2016 Waste Management Phoenix Open −14 (65-70-68-67=270) Playoff Rickie Fowler
3 2017 Waste Management Phoenix Open (2) −17 (65-68-68-66=267) Playoff Webb Simpson

Victoires sur le Japan Golf Tour (8)

No. Date Tournoi Score Avance Deuxième(s)
1 Mitsui Sumitomo Visa Taiheiyo Masters

(as an amateur)

−13 (71-64-68=203) 2 coups Toru Taniguchi
2 Tsuruya Open −18 (69-63-68-66=266) 1 coup
David Oh
3 Diamond Cup Golf −9 (71-69-68-71=279) 2 coups
Brendan Jones, Park Sung-joon, Kim Hyung-sung
4 Fujisankei Classic −9 (66-70-66-73=275) Playoff Park Sung-joon, Hideto Tanihara
5 Casio World Open −12 (72-66-68-70=276) 1 coup
Yuta Ikeda
6 Dunlop Phoenix −15 (68-64-67-70=269) Playoff Hiroshi Iwata
7 Japan Open Golf Championship −5 (71-70-65-69=275) 3 strokes Yuta Ikeda, Lee Kyoung-hoon
8 Mitsui Sumitomo Visa Taiheiyo Masters (2) −23 (65-66-65-69=265) 7 coups
Song Young-han

Autre victoire (1)

Résultats en majeurs

Tournoi 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Masters T27LA T54 DNP CUT 5 T7 T11
US Open DNP DNP T10 T35 T18 CUT T2
Open Britannique DNP DNP T6 T39 T18 CUT T14
Championnat de la PGA DNP DNP T19 T35 T37 T4 T5
  • Top 10
  • Ne participe pas

CUT = ne passe pas le CUT "T" indique une égalité pour une place

Sélection en équipe

Amateur

Professionnel

Références

  1. (en) Associated Press, « Hideki Matsuyama wins spot in Masters », ESPN, (lire en ligne)
  2. (en) Oliver Brown, « The Masters 2011 diary: Hideki Matsuyama's tough decision is rewarded », The Telegraph, (lire en ligne).
  3. (en) John Steinbreder, « Matsuyama Gains Priceless Memories » [archive du ], Masters, .
  4. (en) Associated Press, « Hideki Matsuyama wins Asian Amateur », ESPN, (lire en ligne)
  5. (en) Bruce Young, « Amateur star Matsuyama wins in Japan », sur iseekgolf.com, .
  6. (en) « All change at the top as Matsuyama moves into top spot », World Amateur Golf Ranking (consulté le 9 février 2016).
  7. « FedExCup – Official Standing », PGA Tour (consulté le 9 février 2016).
  8. (en) « Masters 2015: Jordan Spieth wins first major with dominant display », BBC Sport, (lire en ligne, consulté le 13 avril 2015).
  9. John Nicholson, « Hideki Matsuyama beats Rickie Fowler in playoff at Phoenix Open », PGA of America, (consulté le 9 février 2016).
  10. « Japan Open Golf Championship 2016 Leaderboard », Japan Golf Tour, (consulté le 16 octobre 2016).
  11. (en) Bob Harig, « Win raises Matsuyama's profile ahead of PGA Championship », ESPN, (lire en ligne, consulté le 9 août 2017)
  • Portail du golf
  • Portail du Japon
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.