Hilaire Étienne Lelièvre

Hilaire Étienne Lelièvre, né à à Malesherbes (Loiret) et mort dans la même ville, est un officier français.

Pour les articles homonymes, voir Lelièvre.

Hilaire Étienne Lelièvre
Naissance
Malesherbes
Décès
Malesherbes
Origine  Français
Allégeance  Royaume de France
Arme Infanterie
Unité 1er bataillon d'infanterie légère d'Afrique
Grade Chef de bataillon
Commandement 10e Cie du 1er BILA
Conflits Conquête de l'Algérie
Faits d'armes Bataille de Mazagran
Hommages Nom d'une rue à Malesherbes
Nom d'une rue à Brest

Biographie

Né à Malesherbes (Loiret) le 29 messidor an VIII, il est le fils d'un tailleur, François Hilaire Lelièvre et d'Élisabeth Éléonore Dupeu[1]. Il est sous-officier au 15e régiment d'infanterie de ligne. Après la révolution de juillet, il part pour l'Algérie ; en 1832, il est lieutenant dans un bataillon d'infanterie légère. Chacun de ses grades peut être mis en rapport avec une action d'éclat : en 1840, il est nommé capitaine à la suite de l'attaque de Darnassar.

Bataille de Mazagran

À la tête de cent vingt-trois hommes de la 10e compagnie du 1er BILA, il est chargé de défendre le village de Mazagran ; une première bataille a lieu le sans que les assaillants puissent prendre la position. Le débute une nouvelle offensive mais les cent vingt-trois hommes tiennent bon alors que face à eux plus de dix mille hommes veulent prendre le fort (estimés par des analyses récentes de seulement quelques centaines). Finalement leur opiniâtreté est récompensée, les assaillants lèvent le siège. Seuls trois de ses hommes ont été tués.

Promu chef de bataillon, Lelièvre quitte le service. Il devient commandant de la garde nationale de Malesherbes, où il meurt le [2].

Décorations

Médaille de Mazagran (citation à l’ordre de l’armée le 11 mars 1840).

Notes et références

  • Portail de l’histoire militaire
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.