Hombourg (Sarre)

Hombourg (Homburg en allemand, Hombursch en sarrois) est une ville universitaire sarroise, située dans l'est de la Sarre. Elle compte environ 42 806 () habitants et est le chef-lieu du district de Sarre-Palatinat. Elle est la troisième grande ville du Land de Sarre après Sarrebruck et Neunkirchen.

Pour les articles homonymes, voir Hombourg.

Hombourg
Homburg

Héraldique
Administration
Pays Allemagne
Land  Sarre
Arrondissement
(Landkreis)
Sarre-Palatinat
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
9
Bourgmestre
(Oberbürgermeister)
Rüdiger Schneidewind (SPD)
Partis au pouvoir CDU, SPD, FDP, GRÜNE, FWG
Code postal 66401-66424
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
10 0 45 114
Indicatif téléphonique +49-6841, +49-6848
Immatriculation HOM
Démographie
Gentilé hombourgeois/e
Population 42 806 hab. (1 octobre 2017)
Densité 518 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 19′ 00″ nord, 7° 20′ 00″ est
Altitude 381,5 m
Superficie 8 264 ha = 82,64 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Hombourg
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Hombourg
Liens
Site web www.homburg.de
    Hospital universitaire de Hombourg

    Géographie

    Quartiers

    • Altbreitenfelderhof, Beeden, Bruchhof, Einöd, Erbach, Ingweiler, Jägersburg, Kirrberg, Lappentascher Hof, Reiskirchen, Sanddorf, Schwarzenacker, Schwarzenbach, Websweiler, Wörschweiler.

    Histoire

    Appartenances historiques

    Comté de Hombourg 1200-1449
    Nassau-Sarrebruck 1449-1680
     Royaume de France 1680-1697
    Nassau-Sarrebruck 1697-1755
    Palatinat-Deux-Ponts 1755-1797
    République cisrhénane (Sarre) 1797-1802
     République française (Sarre) 1802-1804
     Empire français (Sarre) 1804-1813
    Royaume de Bavière 1815-1918
    République de Weimar 1918-1920
    Territoire du bassin de la Sarre 1920-1935
     Reich allemand 1935-1945
    Allemagne occupée 1945-1947
    Protectorat de Sarre 1947-1956
    Allemagne 1956-présent

    L'histoire de la ville commence déjà par un village romain. Au Moyen Âge, les ducs de Palatinat-Deux-Ponts y construisent un fort du nom de Hohenburg, qui est à l'origine du nom actuel de la ville.

    Ville rattachée à la province rhénane de la Bavière[1] (le Palatinat). Son château-fort fut rasé à la suite de la paix de Bade (1714). Le château du Karlsberg est érigé entre 1778 et 1788 par le Duc Charles II Auguste de Palatinat-Deux-Ponts et atteignait des dimensions encore plus importantes que Versailles. Il est détruit le par des troupes révolutionnaires françaises et il n'en reste que des remparts dans la forêt.

    Hombourg a été détaché du Palatinat rhénan après la Première Guerre mondiale pour être rattaché à la Sarre.

    Économie

    L'économie de Hombourg est largement dominée par la métallurgie, avec de grandes usines d'entreprises connues comme Bosch, ThyssenKrupp et INA. Michelin y a une usine qui produit des pneus de camion.

    La brasserie Karlsberg a son siège à Hombourg et exporte aussi de la bière vers la France, sous la marque de Karlsbräu.

    La polyclinique de Hombourg fait partie de l'université de la Sarre à Sarrebruck, comme faculté de la médecine.

    Infrastructure

    La ville dispose d'un accès direct à l'autoroute A 6 qui mène à Sarrebruck et Paris. Par la commune voisine de Kirkel, l'autoroute A 8 vers le Luxembourg et Deux-Ponts est facilement accessible. La route fédérale B 423 rallie Hombourg au sud du district avec la ville de Blieskastel ainsi qu'à Sarreguemines en Moselle, à une distance de 25 km.

    La gare de Hombourg est une station des trains à grande vitesse ICE sur la ligne de Sarrebruck à Mannheim, les trains entre Paris-Est et Francfort HBf circulent sur la même ligne, ils n'ont cependant pas d'arrêt à Hombourg. Cette branche de la LGV Est européenne est pourtant atteignable en 25 minutes en passant par Sarrebruck.

    Les aéroports de Sarrebruck-Ensheim et de Deux-Ponts sont à 20 minutes environ par autoroute.

    Jumelages

    Hombourg est jumelée avec les villes suivantes:

    Personnalités liées

    Références

    1. Dictionnaire universel d'Histoire et de Géographie, BOUILLET, Paris, 1852.

    Liens externes

    • Portail de la Sarre
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.