Homolyse

En chimie, une homolyse, rupture homolytique ou clivage homolytique est la rupture d'une liaison covalente en deux fragments ; chacun retenant l'un des deux électrons du doublet d'électrons liants[1], pour former deux radicaux. On l'obtient en utilisant de la lumière (photolyse, notée « hν »), des peroxydes ou la chaleur (thermolyse).


La formation de radicaux se fait de façon préférentielle dans des solvants non polaires, les solvants polaires favorisant généralement la formation d'ions. L'homolyse est utilisée pour la génération de radicaux, ceux-ci permettant d'amorcer des réactions radicalaires comme :

La réaction inverse de l'homolyse (formation d'une liaison covalente à partir de deux radicaux) est la colligation[2].

Exemple

Cl2 → 2 Cl

Notes et références

  1. (en) « homolysis (homolytic) », Compendium of Chemical TerminologyGold Book »], IUPAC, 1997, version corrigée en ligne :  (2006-), 2e éd.
  2. (en) « colligation », Compendium of Chemical TerminologyGold Book »], IUPAC, 1997, version corrigée en ligne :  (2006-), 2e éd.

Article connexe

  • Portail de la chimie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.