Hugues de Crécy

Hugues de Crécy, appelé également Hugues de Montlhéry dit Le Rouge ou Le Roux, né en 1068 et mort le , est un noble français, seigneur de Châteaufort, Montlhéry (1108) et Gometz-le-Châtel, Gournay-sur-Marne, La Ferté-Baudoin, Crécy-en-Brie.

Hugues de Crécy
Biographie
Activité
Seigneur
Père

Biographie

Hugues de Crécy est le fils de Gui Ier de Rochefort, dit également Le Rouge et d'Élisabeth de Montdidier, dame de Crécy.

Suger le trouve doué des plus éminentes qualités et le considère comme un seigneur turbulent, brave capitaine, mais également porté à la rapine, redoutable incendiaire et grand perturbateur de la tranquillité du royaume[1].

Son père lui laisse en apanage les terres de Crécy. Sur résignation de son père en 1106, il est nommé à l'office de sénéchal de France accordé à son père par le roi Philippe Ier[2] ; il participe à sa rébellion, finalement matée par Louis VI qui lui confisque ses terres.

Il quitte alors ses terres et se retire à l'abbaye de Saint-Denis, puis à l'abbaye Saint-Martin-des-Champs ou il termine ses jours. À sa mort, le , sa sœur Lucienne de Rochefort, mariée à Guichard II de Beaujeu, hérite de ses biens, reprenant ainsi les terres de Crécy[3].

Notes et références

  1. Suger, Vie de Louis VI, éd. Molinier, p. 41.
  2. Dom Basile Fleureau, Les Antiquitez de la ville, et du Duché d’Estampes avec l’histoire de l’abbaye de Morigny et plusieurs remarques considérables, qui regardent l’Histoire generale de France, rédigé entre 1662 et 1668, publication posthume par Dom Remy de Montmeslier, Paris, J.-B. Coignard, 1683.
  3. Monographie communale de Crécy-en-Brie, archives départementales de Seine-et-Marne[source insuffisante].
  • Portail de l’histoire
  • Portail du Moyen Âge
  • Portail du royaume de France
  • Portail de la politique française
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.