Hugues de Fenouillet

Hugues de Fenouillet ou de Saissac, dernier vicomte de Fenouillet (vers – † à Valence?), est un vicomte de Fenouillèdes, de 1255 à 1261. Il était fils de Pierre V vicomte de Fenouillèdes et de Geraude de Calders.

Hugues de Fenouillet
Titre de noblesse
Vicomte (Vicomté de Fenouillèdes)
Prédécesseur
Biographie
Nom de naissance
Hugues de Saissac
Activité
Aristocrate

Biographie

Il succède à son père en 1255 et entre en possession de la vicomté en 1258, jusqu'alors contrôlée par Pompran, viguier du roi Jacques Ier d'Aragon. Cependant, en , le traité de Corbeil entre l'Aragon et la France entérine la cession de la vicomté au roi de France. En , en compagnie de son écuyer Bérenger du Vivier, il restitue officiellement les dimes du Fenouillèdes devant l'archevêque de Narbonne et est absous de l'excommunication qu'il encourrait. Il semble qu'Hugues soit tout de même légalement dépossédé de la vicomté sous prétexte des crimes d'hérésie de son père Pierre V, ou des siens propres. Le vicomte décède, à Valence selon certains auteurs, avant le , date où sa veuve Béatrice d'Urs mène un procès face à l'Inquisition au nom de son fils Pierre encore enfant, afin de récupérer l'héritage d'Hugues.

Mariage et descendance

Il est marié avec Béatrice d'Urs, ils ont ensemble : Pierre VI de Fenouillet seigneur puis vicomte d'Ille-sur-Têt en 1314, Bertrand de Fenouillet et Blanche.

Notes et références

    • Portail du Moyen Âge central
    • Portail des Pyrénées-Orientales
    • Portail de l’Aude
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.