IAC (entreprise)

IAC est une entreprise américaine de médias qui fait partie de l'indice NASDAQ-100 ; son président est Barry Diller. IAC possède notamment Vimeo[1], Tinder et Match.com.

Pour les articles homonymes, voir IAC.

IAC

Création 1995
Personnages clés Barry Diller, président et CEO
Forme juridique Société anonyme avec appel public à l'épargne
Action NASDAQ (IAC)
Siège social New York
 États-Unis
Activité Conglomérat
Produits ask.com, Home Shopping Network, Ticketmaster
Société mère Liberty Media
Filiales Hotwire.com (en), Interval Leisure Group (en), BILLETnet (d), Tutor.com (en), Pronto.com (en), LendingTree (en), CityGrid Media (en), Citysearch (en), Meetic, Insider Pages (en), AST (en), Biletix (d), Mindspark Interactive Network, Inc. (en), HomeAdvisor (en), Connect (en), SK Group et Ballard Designs (en)
Effectif 20 000 (2007)
Site web www.iac.com

Chiffre d'affaires 5,9 milliards USD (2006)
Résultat net 15 millions USD (2006)

Histoire

En juillet 2014, DraftKings annonce l'achat de DraftStreet, détenue par IAC et troisième du secteur des paris sportifs[2],[3].

En , IAC annonce son intention d'acquérir l'entreprise israélienne Perion Network pour 500 millions de dollars[1].

En , IAC annonce la scission de sa filiale Match Group, comprenant ses activités de sites et applications de rencontres, soit plus de 40 % de son activité[4].

Références

  1. IAC offers more than $500 million to buy Israel's Perion: media, Reuters, 17 septembre 2014
  2. « DraftKings Raises Another $41M And Acquires Daily Fantasy Sports Competitor StarStreet », techcrunch.com, (lire en ligne, consulté le 21 juillet 2015)
  3. « DraftKings acquires DraftStreet, combining major daily fantasy platforms », betaboston.com, (consulté le 21 juillet 2015)
  4. « IAC to spin off stake in Tinder-owner Match Group », sur Reuters,

Liens externes

  • Portail des entreprises
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.