Iamalie

La Iamalie ou district autonome de Iamalo-Nénétsie (en russe Ямало-Ненецкий автономный округ, Iamalo-Nenetski avtonomny okroug ; en nénètse : Ямалы-Ненёцие автономной ӈокрук) est un sujet fédéral de Russie (un district autonome de l'oblast de Tioumen). Le centre administratif est Salekhard (36 827 habitants). Le gouverneur du district autonome est Dimitri Nikolaïevitch Kobilkine, depuis 2010.

District autonome de Iamalo-Nénétsie
(ru) Ямало-Ненецкий автономный округ
(yrk) Ямалы-Ненёцие автономной ӈокрук

Armoiries de la zone Iamalie

Drapeau de la zone Iamalie
Administration
Pays Russie
Région économique Sibérie de l'Ouest
District fédéral Oural
Statut politique Okroug autonome
Création 10 décembre 1930
Capitale Salekhard
Gouverneur Dimitri Artioukhov
Démographie
Population 534 104 hab. (2016)
Densité 0,69 hab./km2
Géographie
Superficie 769 250 km2
Autres informations
Langue(s) officielle(s) Russe
Fuseau horaire UTC+6
Code OKATO 71140
Code ISO 3166 RU-YAN
Immatriculation 89
Liens
Site web http://adm.yanao.ru/89/

    Géographie

    Le district se situe essentiellement en Russie asiatique, dans la région arctique, bien que possédant une petite partie (environ 6 800 km2) au nord-nord-ouest des monts Oural, par conséquent en Russie européenne naturelle. Il s'étend sur une surface de 769 250 km2 soit environ 1,4 fois la superficie de la France métropolitaine. Plus de la moitié du territoire du district se trouve au nord du cercle polaire arctique. Le territoire englobe la péninsule de Yamal et est bordé à l'ouest par les montagnes de l'Oural.

    Le territoire est en grande partie constitué par de la plaine que recouvre la toundra ou la taïga-toundra. Les lacs et les marécages sont nombreux. À l'ouest s'étirent sur une distance de 200 km les montagnes de l'Oural qui culminent à une altitude voisine de 1 500 mètres. Sur le territoire du district on dénombre environ 300 000 lacs et 48 000 rivières. Les rivières les plus larges sont l'Ob, le Nadym, le Pour et le Taz.

    Économie

    La principale activité économique est l'extraction de gaz naturel et de pétrole, dans la région de Noïabrsk, où la compagnie pétrolière Gazprom Neft de l'ex-oligarque Roman Abramovitch exploite des gisements. La Péninsule de Yamal recèle plusieurs des plus grosses poches de gaz actuellement connues ; quant à la région, elle renferme environ 90 % des réserves de gaz et 12 % des réserves de pétrole disponibles de Russie, qui sont exploitées depuis quelques années par le groupe Gazprom.

    Les activités traditionnelles de la population indigène sont l'élevage du renne, la chasse et la pêche ; elles ont été très affectées par la prospection pétrolière et gazière, les exploitants ayant affermé de vastes territoires, et détruits ou fragmenté beaucoup de prairies. Environ 70 % des catastrophes industrielles de Russie ont été signalées dans les districts autonomes de Khantys-Mansis et de Iamalie, où 60 % du pétrole est extrait[1]. C'est pourquoi l'élevage s'intensifie dans les espaces encore épargnés ; comme il y a près de 700 000 rennes, la végétation de la toundra est dévastée par le bétail : d'après les chercheurs, en 2018, « 6% de la Toundra a été désherbée[2]. »

    Grâce à ses champs de pétrole et de gaz, la région est aujourd'hui le bassin industriel le plus septentrional de Russie. Par l'apport de liquidités, il s'est dotée d'infrastructures culturelles et touristiques modernes, qui mettent en valeur les espaces naturels encore intacts ainsi que les traditions des peuples indigènes.

    Population et société

    Démographie

    Évolution démographique
    2002 2016 - - -
    507 006534 104---
    Année Fécondité Fécondité urbaine Fécondité rurale
    1990
    1991
    1992
    19931,661,522,38
    19941,731,562,69
    19951,661,502,54
    19961,541,402,32
    19971,491,372,20
    19981,511,382,27
    19991,441,322,13
    20001,381,252,11
    20011,511,382,24
    20021,551,442,20
    20031,671,562,26
    20041,651,522,37
    20051,571,472,18
    20061,501,372,25
    20071,611,472,47
    20081,651,492,60
    20091,741,572,75
    20101,781,642,63
    20111,841,682,70
    20122,051,892,92
    20132,091,893,19
    20142,192,003,19
    20152,191,993,20
    20162,081,912,93
    20171,951,772,83

    Composition ethnique

    Population (2002) Nationalité Pourcentage de la population totale
    298 359 Russes 58,9 %
    66 080 Ukrainiens 13,03 %
    27 734 Tatars 5,47 %
    26 435 Nénètses 5,21 %
    8 989 Biélorusses 1,77 %
    8 760 Khantys 1,76 %
    8 353 Azéris 1,6 %
    7 932 Bachkirs 1,56 %
    6 977 Komis 1,22 %
    5 400 Moldaves 1,07 %

    Principales villes

    Ville Nom russe habitants (recensement 2002)
    Novy Ourengoï Новый Уренгой 104 269
    Noïabrsk Ноябрьск 102 949
    Nadym Надым 45 943
    Salekhard Салехард 36 827
    Mouravlenko Муравленко 35 926
    Labytnangui Лабытнанги 27 304
    Goubkinski Губкинский 20 407
    Tarko-Sale Тарко-Сале 18 517

    Divisions administratives

    Le district autonome de Iamalo-Nénétsie comprend 7 villes (placées sous la juridiction de l'okroug) et 7 raions.

    Ville Nom russe Commentaire
    Salekhard Салехард Centre administratif
    Goubkinski Губкинский
    Labytnangui Лабытнанги Commune urbaine sous la juridiction de la ville : Kharp (Харп)
    Mouravlenko Муравленко
    Nadym Надым
    Novy Ourengoï Новый Уренгой
    Noïabrsk Ноябрьск Avec 1 selsoviet sous la juridiction de la ville


    Raïon Nom russe Commentaire
    Raïon Krasnoselkoupski (en) Красноселькупский Avec 3 selsovets sous la juridiction du raïon.
    Raïon Nadymski (en) Надымский
    • Communes urbaines sous la juridiction du raïon : Pangodi (Пангоды) et Zapolyarni (Заполярный)
    • Avec 8 selsovets sous la juridiction du raïon.
    Raïon Priouralski (en) Приуральский Avec 6 selsovets sous la juridiction du raïon.
    Raïon Pourovski (en) Пуровский
    • Villes sous la juridiction du raïon : Tarko-Sale (Тарко-Сале)
    • Commune urbaine sous la juridiction du raïon : : Ourengoï (Уренгой)
    • Avec 5 selsovets sous la juridiction du raïon.
    Raïon Chourychkarski (en) Шурышкарский Avec 8 selsovets sous la juridiction du raïon.
    Raïon Tazovski (en) Тазовский
    • Commune urbaine sous la juridiction du raïon : Tazovski (Тазовский)
    • Avec 4 selsovets sous la juridiction du raïon.
    Raïon Iamalski (en) Ямальский Avec 6 selsovets sous la juridiction du raïon.

    Notes et références

    1. D'après Julia Ponomareva, « Fuites dans les oléoducs russes », The Moscow News, (lire en ligne).
    2. Tatiana Britskaïa, « На берегу мора », Novaya Gazeta, (lire en ligne, consulté le 25 mars 2019)
    • Portail de la Russie
    • Portail de la Sibérie
    • Portail de l’Arctique
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.