Iditarod Trail Sled Dog Race

L'Iditarod Trail Sled Dog Race, souvent raccourci en Iditarod, est une course annuelle de chiens de traîneau de 1 757 km en Alaska, entre Anchorage et Nome principalement à travers la taïga. Elle commence le premier samedi du mois de mars et la course pour les mushers et leurs attelages de 16 chiens, dont au moins six doivent être présents jusqu'à la ligne d'arrivée, dure entre 8 et 15 jours, voire plus[1].

Pour les articles homonymes, voir Iditarod.
Iditarod Trail Sled Dog Race
Généralités
Sport Course de chiens de traîneau
Création
Organisateur(s) Iditarod Trail Sled Dog Race
Édition 39e
Lieu(x) Alaska
Date Premier samedi de mars
Site web officiel www.iditarod.com

Palmarès
Vainqueur Dallas Seavey

La course a eu lieu pour la première fois en 1973, comme un événement pour tester les meilleurs chiens et conducteurs d'attelages, puis a évolué pour devenir une compétition très disputée. Le record de temps de parcours le plus court a été à ce jour établi par Mitch Seavey en 2017, en 8 jours, 3 heures, 40 minutes et 13 secondes[2]. En 2012, Dallas Seavey a été également le plus jeune musher à remporter la course, à l'âge de 25 ans, tandis qu'en 2017, à l'âge de 57 ans, Mitch Seavey (en), son père, a été le vainqueur le plus âgé (il avait déjà établi un record d'âge en remportant l'édition de 2013).

Histoire

Origine

Cette compétition commémore un exploit : l'hiver 1925 une épidémie de diphtérie frappe la ville de Nome. Alors que la glace et un blizzard persistant empêchaient tout envoi de sérum par avion ou bateau, un traîneau parvint à rejoindre Nome avec le sérum salvateur. Le dernier musher du relais s'appelait Gunnar Kaasen et le leader des chiens Balto. Ce dernier possède une statue, réalisée par F.G. Roth, près du zoo de Central Park, New York, et une autre dans le centre d'Anchorage, Alaska[3].

L'Iditarod a eu sa première édition en 1973 et est parfois aussi nommée Route du sérum ou « course de la miséricorde ».

Parcours

Participants

Mushers

Chiens de traîneau

Règlement

Critique

Vainqueurs

Palmarès

Année Musher État (États-Unis) ou
pays (hors États-Unis)
d'origine
Temps
1973 Dick Wilmarth Alaska 20 jours, 49 minutes et 41 secondes
1974 Carl Huntington Alaska 20 jours, 15 heures, 2 minutes et 7 secondes
1975 Emmitt Peters Alaska 14 jours, 14 heures, 43 minutes et 45 secondes
1976 Gerald Riley Alaska 18 jours, 22 heures, 58 minutes et 17 secondes
1977 Rick Swenson Minnesota 16 jours, 16 heures, 27 minutes et 13 secondes
1978 Dick Mackey Alaska 14 jours, 18 heures, 52 minutes et 24 secondes
1979 Rick Swenson (2) Minnesota 15 jours, 10 heures, 37 minutes et 47 secondes
1980 Joe May Alaska 14 jours, 7 heures, 11 minutes et 51 secondes
1981 Rick Swenson (3) Minnesota 12 jours, 8 heures, 45 minutes et 2 secondes
1982 Rick Swenson (4) Minnesota 16 jours, 4 heures, 40 minutes et 10 secondes
1983 Rick Mackey Alaska 12 jours, 14 heures, 10 minutes et 44 secondes
1984 Dean Osmar Alaska 12 jours, 15 heures, 7 minutes et 33 secondes
1985 Libby Riddles Wisconsin 18 jours, 20 minutes et 17 secondes
1986 Susan Butcher Massachusetts 11 jours, 15 heures et 16 minutes
1987 Susan Butcher (2) Massachusetts 11 jours, 2 heures, 5 minutes et 13 secondes
1988 Susan Butcher (3) Massachusetts 11 jours, 11 heures, 41 minutes et 40 secondes
1989 Joe Runyan Alaska 11 jours, 5 heures, 24 minutes et 34 secondes
1990 Susan Butcher (4) Massachusetts 11 jours, 1 heure, 53 minutes et 23 secondes
1991 Rick Swenson (5) Minnesota 12 jours, 16 heures, 34 minutes et 39 secondes
1992 Martin Buser Suisse 10 jours, 19 heures, 17 minutes et 15 secondes
1993 Jeff King Californie 10 jours, 15 heures, 38 minutes et 15 secondes
1994 Martin Buser (2) Suisse 10 jours, 13 heures, 5 minutes et 39 secondes
1995 Doug Swingley Montana 10 jours, 13 heures, 2 minutes et 39 secondes
1996 Jeff King (2) Californie 9 jours, 5 heures, 43 minutes et 13 secondes
1997 Martin Buser (3) Suisse 9 jours, 8 heures, 30 minutes et 45 secondes
1998 Jeff King (3) Californie 9 jours, 5 heures, 52 minutes et 26 secondes
1999 Doug Swingley (2) Montana 9 jours, 14 heures, 31 minutes et 7 secondes
2000 Doug Swingley (3) Montana 9 jours, 58 minutes et 6 secondes
2001 Doug Swingley (4) Montana 9 jours, 19 heures, 55 minutes et 50 secondes
2002 Martin Buser (4) Suisse 8 jours, 22 heures, 46 minutes et 2 secondes
2003 Robert Sørlie Norvège 9 jours, 15 heures, 47 minutes et 36 secondes
2004 Mitch Seavey (en) Alaska 9 jours, 12 heures, 20 minutes et 22 secondes
2005 Robert Sørlie (2) Norvège 9 jours, 18 heures, 39 minutes et 30 secondes
2006 Jeff King (4) Californie 9 jours, 11 heures, 11 minutes et 36 secondes
2007 Lance Mackey Alaska 9 jours, 5 heures, 8 minutes et 41 secondes
2008 Lance Mackey (2) Alaska 9 jours, 11 heures, 46 minutes et 48 secondes
2009 Lance Mackey (3) Alaska 9 jours, 21 heures, 38 minutes et 46 secondes
2010 Lance Mackey (4) Alaska 8 jours, 23 heures, 59 minutes et 9 secondes
2011 John Baker Alaska 8 jours, 19 heures, 46 minutes et 39 secondes
2012 Dallas Seavey Alaska 9 jours, 4 heures, 29 minutes et 26 secondes
2013 Mitch Seavey (2) Alaska 9 jours, 7 heures, 39 minutes et 56 secondes
2014 Dallas Seavey (2) Alaska 8 jours, 13 heures, 4 minutes et 19 secondes
2015 Dallas Seavey (3) Alaska 8 jours, 18 heures, 13 minutes et 6 secondes
2016 Dallas Seavey (4) Alaska 8 jours, 11 heures, 20 minutes et 16 secondes[4]
2017 Mitch Seavey (3) Alaska 8 jours, 3 heures, 40 minutes et 13 secondes[2]

Classement des États et pays

Place État(s) ou pays Victoires Année(s)
1er Alaska 21 1973/74/75/76/78
1980/83/84/89/2004
2007/08/09/10/11
2012/13/14/15/16/17
2e Minnesota 5 1977/79/81/82/91
3e ex-aequo Massachusetts
Suisse
Californie
Montana
4 1986/87/88/90
1992/94/97/2002
1993/96/98/2006
1995/99/2000/01
7e Norvège 2 2003/05
8e Wisconsin 1 1985

L'Iditarod dans la culture

  • L'Iditarod est régulièrement évoquée dans le roman Sauvage de Jamey Bradbury, le personnage principal étant issu d'une famille de mushers en Alaska.
  • L'Iditarod est mentionnée dans le jeu Metal Gear Solid sorti en 1998.

Voir aussi

Liens externes

Références

  1. (en) « Règlement officiel 2012 » [PDF], Iditarod Trail Committee, Inc (consulté le 28 février 2012)
  2. « Final Race Standings - 2017 Iditarod - Iditarod », sur iditarod.com (consulté le 24 décembre 2017)
  3. Mike Coppock, "The Race to Save Nome" in American History, no 41, 2006, p. 56-63.
  4. « Final Race Standings - 2016 Iditarod - Iditarod », sur iditarod.com (consulté le 24 décembre 2017)
  • Portail des sports d’hiver
  • Portail des canidés
  • Portail de l’Alaska
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.