Indice humidex

L’indice humidex est une formule utilisée par les météorologues canadiens pour intégrer les effets combinés de la chaleur et de l'humidité. Il diffère de l'indice de chaleur utilisé aux États-Unis : celui-ci utilise l'humidité relative plutôt que le point de rosée.

La formule actuelle pour déterminer l'indice humidex a été développée au Canada en 1979 par J. M. Masterton et F. A. Richardson[1] au Service de l'environnement atmosphérique, qui est maintenant le Service météorologique du Canada.

Équation

La formule pour calculer l'humidex est la suivante[2] :

Tair est la température de l'air (degré Celsius)
e = 2,71828
Trosee est le point de rosée (degré Celsius)
Indice Humidex
  Temperature (°C)
1516171819202122232425262728293031323334353637383940414243
Point de
rosée (°C)
10 1617181920212223242526272829303132333435363738394041424344
11 1718192021222324252627282930313233343536373839404142434445
12 1718192021222324252627282930313233343536373839404142434445
13 1819202122232425262728293031323334353637383940414243444546
14 1819202122232425262728293031323334353637383940414243444546
15 1920212223242526272829303132333435363738394041424344454647
16 21222324252627282930313233343536373839404142434445464748
17 222324252627282930313233343536373839404142434445464748
18 2425262728293031323334353637383940414243444546474849
19 26272829303132333435363738394041424344454647484950
20 282930313233343536373839404142434445464748495051
21 2930313233343536373839404142434445464748495051
22 31323334353637383940414243444546474849505152
23 333435363738394041424344454647484950515253
24 3536373839404142434445464748495051525354
25 37383940414243444546474849505152535455
26 394041424344454647484950515253545556
27 4243444546474849505152535455565758
28 44454647484950515253545556575859

Ce qui donne, en utilisant l'humidité relative au lieu du point de rosée, et avec les mêmes températures et couleurs[3] :

Indice Humidex
  Température (°C)
21253031323334353637383940414243
Humidité
relative (%)
20 404143444647
30 3133343637384042434547485051
40 263435373940424445474951535456
50 2228363840414345474951535557
60 243038404244464850525457
70 2532414345474951535658
80 26334345475052545759
90 283545485052555760
100 29374850535558

Interprétation

L'indice humidex est un nombre sans dimension, mais il utilise des valeurs qui ressemblent à une température en °C. C'est pourquoi il est souvent faussement considéré comme une température humide équivalente. D'après Environnement Canada, un indice humidex de[4],[5] :

  • moins de 30, aucun inconfort ;
  • 30 à 39, un certain inconfort ;
  • au-dessus de 40, beaucoup d'inconfort ;
  • au-dessus de 45, il y a danger : un coup de chaleur est probable ;
  • au-dessus de 54, un coup de chaleur est imminent.

Un avertissement de chaleur accablante sera émis quand l'humidex est prévu à 40 ou plus. Le record d'humidex au Canada est de 53,4 le à Castlegar battant le précédent record de 52,1 à Windsor (Ontario) en 1953. Cependant, personne ne le savait à l'époque car l'indice n'avait pas encore été inventé et ces valeurs sont tirées de calculs a posteriori.

Limitations

L'indice humidex ne tient compte que de la température de l'air et de l'humidité. Il ne tient pas compte de l'exposition de la peau au Soleil, qui va augmenter sa température par rapport à l'air, et des vents qui aident à l'évaporation de la sueur et donc au rafraîchissement de la peau. Un indice plus complet est celui de la température au thermomètre-globe mouillé.

Notes et références

  1. (en) Masterson, J. et Richardson, F. A., Humidex, A Method of Quantifying Human Discomfort Due to Excessive Heat and Humidity, Downsview, Ontario, Environnement Canada, , 45 p.
  2. Service météorologique du Canada, « Comment calcule-t-on l'humidex? », Foire aux questions, Environnement Canada (consulté le 2 juillet 2015)
  3. Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail - Gouvernement du Canada, « Indice humidex et le travail », (consulté le 3 juillet 2015)
  4. « Risques de printemps et d'été (section Humidex) » [archive du ], sur Service météorologique du Canada, Environnement Canada (consulté le 17 juin 2017).
  5. Service météorologique du Canada, « Aléas météorologiques de la saison chaude : Chaleur et humidité (Humidex) », Gouvernement du Canada, (consulté le 24 juin 2019).

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

  • Portail de la météorologie
  • Portail du Canada
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.