Institut Pasteur d'Indonésie

L’Institut Pasteur d'Indonésie (Pasteur Instituut), antenne dans les Indes néerlandaises, puis en Indonésie indépendante, de l'Institut Pasteur, a existé de 1895 à 1960. Il était installé dans la ville de Bandung, dans l'ouest de l'île de Java. En 1961, le gouvernement indonésien a transformé l'institut en une entreprise d'État, connue aujourd'hui sous le nom de PT Bio Farma.

Le Pasteur Instituut à Bandung vers 1930
État actuel du bâtiment (2005)

Historique

Par décisions du , le gouvernement colonial des Indes néerlandaises crée un parc vaccinogène ou landskoepok inrichting à l'hôpital militaire de Weltevreden à Batavia (aujourd'hui RSPAD ou hôpital central de l'armée de terre à Jakarta). En 1895, l'institut prend le nom de Landskoepok Inrichting en Instituut Pasteur. Il s'installe en 1923 dans la ville de Bandung dans l'ouest de Java, dans un bâtiment conçu par l'architecte néerlandais C.P. Wolff Schoenmaker.

Durant l'occupation japonaise (), l'institut est renommé Bandung Boeki Kenkyushoo.

L'Indonésie proclame son indépendance en . La volonté des Pays-Bas de récupérer leur ancienne colonie se traduit par une période de confrontation armée et diplomatique (1945-1949). Durant cette période, Bandung est occupée par les Hollandais et l'institut reprend son nom de Landskoepok Inrichting en Instituut Pasteur.

En 1957, sous la pression de la frange nationaliste la plus radicale de l'opinion, le gouvernement indonésien expulse les Hollandais et nationalise leurs actifs, y compris le Landskoepok Inrichting en Instituut Pasteur, qui devient la Perusahaan Negara Pasteur (entreprise d'État Pasteur).

Par règlement gouvernemental (peraturan pemerintah) no 80 de l'année , la Perusahaan Negara Pasteur est rebaptisée Perusahaan Negara Bio Farma. L'entreprise adopte le statut de perseroan terbatas ou PT (société anonyme) en sous le nom de PT Bio Farma (Persero) tout en restant une entreprise d’État.

Lien externe

  • Portail de la biologie
  • Portail de la médecine
  • Portail de l’Indonésie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.