Institut Robert-Koch

L'Institut Robert-Koch (Robert Koch-Institut ou RKI), nommé ainsi d'après le médecin Robert Koch, est l'établissement allemand central pour l'échelon fédéral, responsable du contrôle et de la lutte contre les maladies, établissement de référence pour la recherche appliquée et la santé publique.

Institut Robert Koch

C’est un centre épidémiologique fédéral de veille, d’alerte, d’action et de recherche opérationnelle sur la lutte contre les épidémies.

Principales missions

  • Identification et hiérarchisation des problèmes sanitaires.
  • Recherche appliquée et réponses aux problèmes sanitaires émergents.
  • Suivi, évaluation et veille scientifique, épidémiologique et statistique médicale notamment pour les maladies à déclaration obligatoire ou émergentes, au niveau fédéral.
  • Information vers les décideurs et le secteur scientifique.
  • Tâches assignées par des lois spéciales concernant les aspects sanitaires de la défense, sécurité civile ou lutte contre les armes biologiques.

Études

L'institut a publié une étude nommée KiGGS menée de 2003 à 2006[1] analysant en détail la santé de 17461 enfants représentant un échantillon de toute la population d'un pays en recueillant 1500 données par enfant, soit au total 20 millions de données sur leur santé, leur milieu social et familial, leurs analyses de sang et d'urine, leur statut vaccinal, afin de déterminer l'état de santé des allemands.

Lien externe

Notes et références

  • Portail de la médecine
  • Portail de l’Allemagne
  • Portail des risques majeurs
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.