Institut français de géopolitique

L’Institut français de géopolitique (IFG), est un institut universitaire rattaché à l'Université de Paris VIII (« Vincennes à Saint-Denis ») où s'est formé le premier diplôme en géopolitique après son renouveau France en 1976. Une géopolitique qui par son analyse se veut être à la fois issu d'une démarche intellectuelle mais aussi un savoir faire pour l'aide à la décision des entreprises et du monde politique.

Institut français de géopolitique
Histoire et statut
Fondation
2002
Type
Institut universitaire
Nom officiel
Institut Français de Géopolitique
Régime linguistique
Français
Fondateur
Directeur
Localisation
Pays

La particularité de l'IFG est d'avoir ouvert la méthode géopolitique aux conflits locaux en plus des traditionnels conflits au niveau international, régional et national.

Dès son origine, la formation de géopolitique a pris un caractère pluridisciplinaire car la complexité des situations géopolitiques nécessite en effet de combiner plusieurs savoirs pour les comprendre. Les jeunes chercheurs comme les intervenants viennent d’horizons scientifiques variés, géographes, politologues, historiens, juristes, économistes. Des origines qui se retrouvent au niveau géographique par le recrutement de ses étudiants (Russie, Hongrie, Asie centrale, Taïwan, Mexique, Brésil, Corée etc.).

Historique

Création de l'Institut français de Géopolitique

La géopolitique étudie les conséquences de la géographie sur les relations internationales et les politiques internationales. Cette discipline des sciences humaines et sociales qui apparaît à l'aube du XXe siècle disparaît depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu'aux années 70. La Geopolitik allemande fut en effet détourné par le régime nazi[1].

Ce n'est qu'en 1976 avec la fondation par Yves Lacoste de la revue universitaire Hérodote que la géopolitique en France marque son retour dans la sphère intellectuelle. Un DEA sera alors créé au sein du département de géographie de l'Université de Paris VIII (« Vincennes à Saint-Denis ») en 1989 avant de connaître la création une structure propre, celle de l'Institut français de géopolitique, en 2002[2].

Liste des directeurs

  1. Béatrice Giblin (2002-2009)
  2. Barbara Loyer (2010-2018)
  3. Philippe Subra (2019 à nos jours)[3]

Enseignements et recherche

Formations

Enseignements

Les formations suivantes sont dispensées :

  • Doctorat mention géopolitique
  • Master mention géopolitique  :
    • Master professionnel spécialité locale : aménagement, gestion et enjeux de territoires.
    • Master recherche spécialité géopolitique : enjeux territoriaux et rivalités de pouvoirs avec trois parcours 1- Cyberestratégie et datascience. 2- Espaces russes et post-soviétiques. 3- Risques géopolitiques / Défense.

Recherche

Axes de recherches (2020-2025)

Le laboratoire de l'Institut Français de Géopolitique (IFG Lab), pour le contrat de recherche universitaire 2020-2025, s'organise autour de quatre thèmes[4] :

  • Géopolitique de la Datasphère (GEODE)
  • Analyse géopolitique des risques
  • Géopolitique locale
  • États nations, nationalismes, minorités

Implantation

Vie étudiante

Associations étudiantes

Événements participants

Personnalités liées

Enseignants

Pour l'équipe actuelle, consulter la liste présentée sur le site[5]

Anciens enseignants intervenants :

Étudiants

Liens externes

  • Site officiel de l'Institut français de géopolitique.
  • GEODE Centre de recherche de l'Institut français de géopolitique sur les enjeux stratégiques et géopolitiques de la révolution numérique.

Notes et références

  1. « Géopolitique, le retour », sur France Culture (consulté le 9 décembre 2019)
  2. « Béatrice Giblin, une carrière au service de la géopolitique - Université Paris 8 », sur www.univ-paris8.fr (consulté le 9 décembre 2019)
  3. « Nouveau directeur – Institut Français de Géopolitique » (consulté le 9 décembre 2019)
  4. « Présentation IFG LAB – Institut Français de Géopolitique » (consulté le 9 décembre 2019)
  5. « L’équipe – Institut Français de Géopolitique » (consulté le 4 janvier 2020)
  • Portail de l’éducation
  • Portail des relations internationales
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.