Isabelle de France (1105-1175)

Isabelle de France est la fille naturelle du roi Louis VI.

Née avant 1108, certains voient en elle la fille de Lucienne de Rochefort, la première épouse de Louis VI, alors dauphin de France. Toutefois, le legs[1] d’une hostise réalisé à l’abbaye Saint-Père-en-Vallée par Isabelle pour le salut de l’âme de son père, de son mari et d'un certain Raynault de Breuillet semble indiquer que sa mère serait plus vraisemblablement Marie de Breuillet, maîtresse du dauphin jusqu’en 1104.

Lorsque sa mère se retire dans un couvent parisien, Isabelle reste à la cour jusqu’à son mariage en 1114 avec Guillaume Ier de Chaumont-Guitry et reçoit à cette occasion en dot et en douaire l’ensemble des biens détenus par Louis VI à Liancourt-Saint-Pierre à l’exception du prieuré[2].

On connaît sept enfants issus de ce mariage[3],[1] :

  • Osmond II de Chaumont, chevalier qui combattit en 1137 contre Étienne de Blois, roi d'Angleterre,
  • Gauthier,
  • Louis de Chaumont, seigneur de Montjavoult,
  • Philippe de Chaumont, clerc chanoine de Rouen,
  • Gasce « Gasthonis », chevalier,
  • Baudri, chevalier,
  • Hugues, chevalier.

Isabelle de France meurt après 1175.

Références

  1. « Le prieuré Notre-Dame de Longpont : XXIX. La fille naturelle de Louis VI le Gros », sur Chronique du Vieux Marcoussy et des lieux circumvoisins (consulté le 21 novembre 2019)
  2. Jean Dufour, « Un faux de Louis VI relatif à Liancourt (Oise) », Bibliothèque de l'école des chartes, vol. 144, no 1, , p. 39-67 (DOI 10.3406/bec.1986.450405).
  3. (en) « Seigneur Guillaume I DE CHAUMONT et de Quitry », sur the sign of times .com.au (consulté le 21 novembre 2019)
  • Portail du royaume de France
  • Portail du Moyen Âge central
  • Portail de l’Oise
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.