Ivan Lins

Ivan Guimaraes Lins (né le à Rio de Janeiro) est un chanteur et compositeur brésilien.

Mariza, chanteuse portugaise de fado, et Ivan Lins, chanteur, musicien et compositeur brésilien sur scène à Lisbonne en 2007
Pour les articles homonymes, voir Lins (homonymie).
Ivan Lins
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Conjointe
Lucinha Lins (en) (de à )
Autres informations
Instrument
Label
Som Livre (en)
Genre artistique
Site web
Distinctions
Latin Grammy Award for Album of the Year (en) ()
Ordre du Mérite culturel (en) ()

Biographie

Ivan Lins est né à Rio, mais a grandi à Boston , où son père a étudié la construction navale au MIT . Après des études dans une école militaire de Rio, il a étudié à l'Université de Rio (diplôme en 1969). À l'âge de 18 ans, il a appris à jouer du piano et a commencé à jouer du jazz et de la bossa nova. Classé parmi les artistes de la Musique Populaire Brésilienne[1], ses chansons ont été interprétées par des nombreux artistes. Elis Regina fut la première à chanter la chanson Madalena, son premier succès en 1970 suivi de Amor e o meu pais, Desesperar jamais ou Aos nossos filhos. Simone est une de ses meilleures interprètes (Começar de Novo, 1977). Cette chanson, dont le titre signifie « Recommencer » est un poème à double sens qui est d'une part, le parcours d'une personne, ni homme, ni femme, qui a vécu une relation difficile et une critique de la dictature militaire, avec des artifices littéraires afin de contourner la censure.

Sa musique est influencée entre autres par la bossa nova, les rythmes du nord-est brésilien ou le jazz. Ivan Lins a trouvé des sources d'inspiration musicale chez Antônio Carlos Jobim (Tom Jobim) mais aussi Dorival Caymmi, Michel Legrand, Henry Mancini ou encore Jimmy Webb. Les textes de ses chansons sont signés par le parolier Ronaldo Monteiro et par son partenaire le poète et auteur Vitor Martins.

Les chansons et musiques d'Ivan Lins ont été enregistrées par de très nombreux artistes aux États-Unis dont Sting, Sarah Vaughan, Jane Monheit, Ella Fitzgerald, Barbara Streisand, Mark Murphy, Quincy Jones, George Benson, The Manhattan Transfer, Diane Schuur, Carmen McRae, Nancy Wilson, Eliane Elias, Patti Austin, Toots Thielemans, Shirley Horn, Lee Ritenour, David Benoit, Dave Grusin, Sergio Mendes, Jane Monheit.

Le titre Camaleao obtient un Grammy Award en 2001 dans la catégorie « Vocal pop » (album The love affair) interprété par Groover Washington Jr. Côté Brésilien, de nombreux artistes ont chanté en duo avec Ivan Lins comme Joyce, Fatima Guedes, Ed Motta et bien d'autres.

En 2009, Ivan Lins est récompensé à nouveau par un Latin Grammy Award avec l'album Ivan Lins et le Metropole Orchestra, enregistré avec un orchestre néerlandais arrangé et dirigé par Ivan Lins et Vince Mendoza. Parmi les invités de cet album, figurent le guitariste Leo Uruguay Amuedo, le chanteur hollandais Trijntje Oosterhuis, le saxophoniste Stefano Di Batista et le chanteur portugais Paulo de Carvalho.

En 2012, Ivan Lins a enregistré un CD au Brésil, Amorágio, titre inspiré par un poème de Salgado Maranhão et a travaillé pour l'occasion avec quelques-uns des représentants de la nouvelle génération de chanteurs ou compositeurs comme Maria Gadu, Pedro Luiz, Tatiana Parra et le portugais Antonio Zambujo.

En 2013, Ivan Lins a enregistré l'album Cornucopia avec le Big Band[2] de Sttugart en Allemagne. Ce projet musical a bénéficié des arrangements de Ralf Smidt et des prestations musicales du saxophoniste Andi Maile et du trompettiste Joo Kraus.

En 2015, Ivan Lins a fêté ses 70 ans et 45 ans de carrière, en proposant le CD America Brazil. Dans ce CD, il réécrit les anciennes chansons qui n'ont pas été mises en évidence par les médias. Ce travail a été arrangé par le pianiste Marco Brito,

Ivan Lins est attaché à Rio et au Brésil mais sa musique l'a amené à jouer sur de nombreuses scènes dans le monde, participant à des festivals comme le Jazz à Vienne en [3] au Festival de Jazz de Java en 2018[4] ou aux États-Unis, notamment [5] en au Blue Note à New York , au [6] Blue Note de Tokyo en novembre 2019 avec Lee Ritenour et Dave Grusin . Ivan Lins joue aussi avec des orchestres symphoniques tel que le Metropole Orchestra en Hollande [7] en 2011 ou avec le SWR , l'orchestre symphonique de Stuttgart [8]en 2014. Ivan Lins continue a se produire en concert au Brésil[9] mais aussi en Europe, notamment au Festival de jazz Montreux [10], en avec Chucho Valdes et Irakere [11] aux Etats-Unis, notamment à l'Hollywood Bowl en aout 2019[12] . En 2020, l'artiste [13] va fêter son 50e anniversaire sur scène en Europe et en Amérique du Nord.

Récompenses et distinctions

En 2005, il remporte deux Grammy Awards: album de l'année et meilleure MPB ( Musique populaire Brésilienne)avec l'album Cantando historias. Il devient le premier artiste brésilien de langue portugaise à le faire[réf. nécessaire].

Année Catégorie Oeuvre musicale Résultat
2000 Meilleure performance pop instrumentale Dois corregos Nominé
2002 Album de l'année Jobiniando Nominé
2005 Album de l'année Cantando Historias Vainqueur
2005 Meilleur album MPB Cantando Historias Vainqueur
2006 Meilleur chanteur/compositeur Acariocando Nominé
2009 Album de l'année Arlequim Desconhecido Nominé
2009 Album MPB de l'année Regencia: Vince Mendoza Vainqueur
2014 Album MPB de l'année Inventa Rio encontra Ivan Lins Nominé
2015 Album MPB de l'année América Brasil Vainqueur

Tableau des victoires et nominations au Latin Grammy Awards

Discographie

  • Agora (1970)
  • Deixa O Trem Seguir (1971)
  • Quem Sou Eu (1972)
  • Modo Livre (1974)
  • Chama Acesa (1975)
  • Somos Todos Iguais Nesta Noite (1977)
  • Nos Dias de Hoje (1978)
  • A Noite (1979)
  • Novo Tempo (1980)
  • Daquilo Que Eu Sei (1981)
  • Depois dos Temporais (1983)
  • Juntos (1984)
  • Ivan Lins (1986)
  • Mãos (1987)
  • Love Dance (1988)
  • Amar Assim (1989)
  • Awa Yiô (1993)
  • A Doce Presença de Ivan Lins (1995)
  • Anjo de Mim (1995)
  • I'm Not Alone (1996)
  • Acervo Especial, Vol. 2 (1997)
  • Ivan Lins/Chucho Valdés/Irakere/Ao Vivo (1996)
  • Viva Noel: Tributo a Noel Rosa Vols. 1, 2, 3 (1997)
  • Live at MCG (1999)
  • Dois Córregos (1999)
  • Um Novo Tempo (1998)
  • A Cor Do Pôr-Do-Sol (2000)
  • Love Affair (2000) Onze de ses chansons interprétées par des artistes reconnus tels Sting, Chaka Khan, Peter White, Grover Washington Jr, Brenda Russell, Vanessa Williams, Diana Reeves. Un évènement rare dans la carrière d'un compositeur.
  • Jobiniando (2001)
  • Love Songs - A Quem Me Faz Feliz (2002)
  • I Love Mpb - Amor (2004)
  • Cantando Histórias (2004)- Un excellent album Live pour fêter ses 30 ans de carrière avec des interprètes tels Simone, Zizi Possi ou Jorge Dirceu
  • Acariocando (2006)
  • Saudades de Casa (2007)
  • Ivan Lins & Metropole orchestra (2009)
  • Intimo (2010)
  • Amoragio (2012)
  • InventaRio incontra Ivan Lins (2013)[14]
  • Cornucopia (2013)
  • America Brasil (2015)[15]

Notes et références

Liens externes

  • Portail du jazz
  • Portail du Brésil
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.