Jackson Martínez

Jackson Arley Martínez Valencia, né le à Quibdó, est un footballeur international colombien évoluant au poste d'attaquant au sein du club portugais du Portimonense SC.

Pour les articles homonymes, voir Martinez.

Jackson Martínez

Jackson Martínez avec le FC Porto.
Situation actuelle
Équipe Portimonense
Numéro 9
Biographie
Nom Jackson Arley Martínez Valencia
Nationalité Colombien
Naissance
Lieu Quibdó (Colombie)
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. 2004 -
Poste Attaquant
Pied fort Ambidextre
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2004-2009 CDI Medellín 143 (60)
2009-2012 Chiapas FC069 (35)
2012-2015 FC Porto 133 (92)
2015-2016 Atlético de Madrid022 0(3)
2016-2019 Guangzhou Evergrande015 0(4)
2018-2019 Portimonense028 0(9)
2019- Portimonense011 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2009- Colombie040 0(8)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 8 décembre 2019

Au cours de sa carrière, il évolue successivement à l'Independiente Medellín, à Jaguares, au FC Porto et à l'Atlético de Madrid ainsi qu'en équipe de Colombie. Il explose au Portugal sous les couleurs du FC Porto, club pour lequel il joua plusieurs années, en devenant même le capitaine.

International colombien depuis 2009, Jackson Martínez participe à la Copa América en 2011 et 2015 ainsi qu'à la Coupe du monde 2014.

Biographie

Carrière en club

Independiente Medellín (2005-2009)

Martínez débute lors de la saison 2005-2006 et se forge peu à peu une place de titulaire au sein de son club formateur de Medellín. En 2009, il est le meilleur buteur du championnat de Colombie, comptant 18 réalisations. Il permet à l'Independiente de remporter son cinquième titre.

Chiapas (2009-2012)

De nombreux clubs argentins et mexicains se montre intéressés par l'attaquant. Martínez finit par signer en faveur de Chiapas, au Mexique. Le colombien s'adapte rapidement à la Liga MX. Lors de sa première saison, il marque neuf buts en seulement 13 matches de championnat. Mais c'est durant sa seconde saison mexicaine que Martínez se montre décisif. Le parcours de Chiapas en Copa Libertadores, atteignant les quarts de finale, doit à la forme du joueur.

Devenu un joueur important de l'effectif, il est nommé capitaine lors de la saison 2011-2012. Marquant 15 buts en championnat, il attire l'attention de clubs européens tels que Porto.

FC Porto (2012-2015)

Le , Jackson Martínez s'engage en faveur du FC Porto[1]. Le transfert est évalué à 8,8 millions d'euros[2].

En , il inscrit un but lors de son premier match sous ses nouvelles couleurs en Supercoupe du Portugal, donnant le titre à Porto contre l'Académica de Coimbra. Martínez poursuit sur sa lancée au début du championnat et inscrit un but sur penalty contre Vitória de Guimarães. Il forme alors une association des plus efficaces avec son compatriote James Rodríguez qui lui offre de nombreuses passes. Durant le troisième tour de qualification en Ligue des champions, le colombien marque son premier but européen contre le Dynamo Kiev. En 12 matches, il trouve le chemin des filets à onze reprises et efface ainsi les records de buteurs tels que Radamel Falcao ou Lisandro López. Il est surnommé « Jackshow Martínez » par le journaliste portugais João Ruela. Martínez est nommé Joueur du mois en octobre puis novembre. En 2013, les performances du colombien ne faiblissent pas, étant une nouvelle fois élu Joueur du mois en février. Décisif contre le Paços de Ferreira lors du dernier match de championnat, il contribue au troisième sacre successif de Porto. Martínez finit cette saison avec 31 buts, signe de son acclimatation rapide.

Au mois d’, Martínez marque en Supercoupe du Portugal, qu'il remporte pour la deuxième fois. En championnat, il est décisif dès la première journée face au Vitória de Setúbal. Efficace devant le but, il termine l'exercice avec 20 réalisations. En Ligue Europa, Porto atteint les quarts de finale. Malgré une victoire lors du premier match, les Portugais s'inclinent contre le futur vainqueur de la compétition, le FC Séville.

La saison suivante, Martínez assoit sa domination sur le championnat du Portugal en finissant, pour la troisième fois en trois saisons, meilleur buteur avec 21 buts. Porto réalise un parcours honorable en Ligue des champions. En quarts de finale aller, l'attaquant participe au succès 3-1 des siens contre le Bayern Munich avant d’être écrasé au match retour par des Bavarois revanchards (6-1). Il conclut là sa meilleure saison avec Porto puisqu'il inscrit 32 buts en 41 rencontres.

Atlético de Madrid (2015-2016) et Guanghzou Evergrande (2016)

Le , Martínez s'engage avec l'Atlético de Madrid pour un montant estimé à 35 millions d'euros. Six mois plus tard, en difficulté en Espagne, il est transféré au Guangzhou Evergrande pour 42 millions d'euros[3].

Portimonense SC (depuis 2018)

Martínez est prêté au club portugais du Portimonense SC le [4].

Le , Martínez est définitivement transféré au club.

Carrière en équipe nationale

Il fait ses débuts à Cluny city en équipe de Colombie, le . Il en profite même pour inscrire son premier but lors de son premier match, pour une victoire 2-0 contre l'Équateur. Lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil, il inscrit deux buts face au Japon.

Statistiques

Statistiques détaillées

Ce tableau présente les statistiques de Jackson Martínez[5] :

Statistiques de Jackson Martínez au 30 décembre 2015[6]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s)SupercoupeCompétition(s)
continentale(s)
ColombieTotal
Division MBPd MBPdMBPdCMBPdMBPdMBPd
2005-2006 Independiente Medellín Liga Águila 11 41 - ------------ 1141
2006-2007 Independiente Medellín Liga Águila 46 82 - ------------ 4682
2007-2008 Independiente Medellín Liga Águila 40 114 - ------------ 40114
2008-2009 Independiente Medellín Liga Águila 15 145 2 20---CL531--- 22196
2009-2010 Independiente Medellín Liga Águila 24 180 - -----CL000530 29210
Sous-total 1365512220----531520 1486213
2009-2010 Chiapas Liga MX 13 92 - ---------200 1592
2010-2011 Chiapas Liga MX 14 42 2 00---CL530200 2372
2011-2012 Chiapas Liga MX 31 154 4 40-------611 41205
Sous-total 58288640----5301011 79369
2012-2013 Porto D1 30 261 1 10110C1830430 44341
2013-2014 Porto D1 30 202 9 50110C1+C311301021 61313
2014-2015 Porto D1 30 213 2 30---C11081900 51324
Sous-total 906761290220-291412351 156978
2015-2016 Atlético de Madrid Liga 15 22 3 00---C1410200 2432
Sous-total 1522300----410200 2432
2016 Guangzhou Evergrande Super League 5 31 1 00---C1401000 1032
2017 Guangzhou Evergrande Super League 0 00 0 00---C1000000 000
Sous-total 531100----401000 1032
Total sur la carrière 3031552924150220-472134082 41620134

Buts en sélection

# Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1 Stade Atanasio-Girardot, Medellín, Colombie Équateur 1-0 2-0 Éliminatoires de la Coupe du monde de football 2010
2 Centenario, Montevideo, Uruguay Uruguay 1-1 1-3 Éliminatoires de la Coupe du monde de football 2010
3 Lockhart Stadium, Fort Lauderdale, États-Unis Jamaïque 1-0 2-0 Match amical
4 Stade Metropolitano Roberto Meléndez, Barranquilla, Colombie Cameroun 1–0 3-0 Match amical
5 Sun Life Stadium, Miami, États-Unis Guatemala 1–0 4-1 Match amical
6 2–0
7 Arena Pantanal, Cuiabá, Brésil Japon 2-1 4-1 Coupe du monde 2014
8 3-1

Palmarès

En équipe nationale

Avec l'Independiente Medellín

Avec le FC Porto

Avec Guangzhou Evergrande

Distinctions personnelles

Notes et références

  1. Martínez signe à Porto, www.uefa.com, 8 juillet 2012.
  2. Jackson Martinez, le pari de Porto, www.eurosport.fr, 8 juillet 2012.
  3. « Jackson Martinez (Atlético de Madrid) signe à Guanghzou pour 42 millions d'euros ! », sur lequipe.fr, (consulté le 3 février 2016)
  4. « Jackson Martinez rejoint Portimonense », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 1er septembre 2018).
  5. « Jackson Martínez », sur enbsports.blogspot.ca (consulté le 25 juillet 2015)
  6. « Fiche de Jackson Martínez », sur footballdatabase.eu

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la Colombie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.