Jacqueline Queneau

Jacqueline Queneau, née le à Paris, est une écrivain française.

Pour les articles homonymes, voir Queneau.
Jacqueline Queneau
Naissance
Paris, France
Auteur
Langue d’écriture français

Œuvres principales

  • La France au temps des libertins
  • La cuisine au feu de bois
  • La grande histoire des Arts de la table

Biographie

Après des études de gestion et de fiscalité, de sociologie à Paris VIII-Vincennes, d’histoire de l’art à l’École du Louvre et un cycle d'études et de recherches à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris, Jacqueline Queneau s’est consacrée à l'écriture de nombreux ouvrages, dont le dernier, paru en 2014, s'intitule : "Comment recevoir à la française" aux Éditions La Martinière. Elle épouse en 2001 le publicitaire Philippe Irrmann.

Depuis quelques années Jacqueline Queneau donne régulièrement des conférences sur l’art de recevoir à la française, dernièrement pour le château de Versailles, à l’étranger comme au Liban à la demande de l’Académie des Hautes Études Diplomatiques ou à Moscou pour la maison Hermès.

Écriture

À la suite de ses engagements culturels au sein du château de Bussy-Rabutin en Bourgogne (Côte d’Or) et de la Société des Amis de Bussy-Rabutin et de la publication pour le Centre des monuments nationaux de La route de Madame de Sévigné, elle publie en 1996 avec Jean-Yves Patte, deux premiers livres : L’Art de vivre au temps de Madame de Sévigné, Éditions Nil, et Mémoire gourmande de Madame de Sévigné, Éditions du Chêne[1].

Toujours avec Jean-Yves Patte elle publie en 1998 Les promenades de Chateaubriand[2], photographies de Guy Bouchet et en 1999Les promenades de Frédéric Chopin, photographies de Christine Fleurent aux Éditions du Chêne. Ces livres, tout en retraçant la vie de ces deux personnages, font découvrir tous les lieux où ils ont vécu. Pour Chopin, les deux auteurs vont en Pologne, à Vienne, à Majorque photographier les lieux les plus emblématiques du musicien.

Le dernier livre écrit avec Jean-Yves Patte La France au temps des libertins , publié aux Éditions du Chêne en 2001, est réalisé avec la même équipe que pour le mémoire gourmand de Madame de Sévigné. La styliste Caroline Lebeau et le photographe Alexandre Bailhache en magnifient le texte très documenté.

Jacqueline Queneau publie en 2004,  La cuisine au feu de bois , aux Éditions Aubanel, photographies de Guy Bouchet, et stylisme de Caroline Lebeau. Cet ouvrage propose des recettes simples à concocter à l’âtre, et présente des instruments de cuisine anciens des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles, leurs usages, leurs matières… En 2005, un septième ouvrage Les Arts de la Table côté Brocante, Éditions Aubanel, présente les différents éléments de la table, leur matière, comment reconnaître la porcelaine de la faïence, le verre du cristal… En 2006, Jacqueline Queneau participe à un ouvrage «Les Puces de Paris – Saint Ouen, publié par les Éditions du Mécène, avec les photographies de Luc Fournol.

Toujours en 2006, paraît La grande histoire des Arts de la table, Éditions Aubanel, ouvrage qui inventorie du Moyen Âge jusqu’aux années 1950, tous les thèmes de la gastronomie, les usages de la table, l’apparition de la fourchette, l’interdiction des couteaux pointus au XVIIe siècle, le Service à la Française puis le Service à la Russe, etc. Ce livre, désormais épuisé, a été réédité par les éditions de La Martinière en 2011, sous le nom de L’art de la table, Us et coutume du Moyen Âge à nos jours[3]. Elle écrit pour Bertrand Raynaud  La porcelaine signée Raynaud – Limoges , en 2008, Éditions de La Martinière. Puis collabore aux recherches et à l’écriture de « Mémoires de Blanc » de Monsieur Marc Porthault, Éditions de Monza. En 2014, Jacqueline Queneau publie aux Éditions de La Martinière,  Comment recevoir à la française , livre de savoir-vivre sur les usages de table.

Bibliographie

  • L'art de vivre au temps de Madame de Sévigné, par Jean-Yves Patte, Jacqueline Queneau, Editions Du Chêne, 1996, (ISBN 978-2-84111-047-6).
  • Mémoire gourmand de Madame de Sévigné, par Alain Bailhache, Jean-Yves Patte, Jacqueline Queneau, Alexandre Bailhache, Editions Du Chêne, 1996, (ISBN 978-2-85108-949-6).
  • Les promenades de Chateaubriand, par Jacqueline Queneau, Jean-Yves Patte, Guy Bouchet, Editions Du Chêne, 1998, (ISBN 978-2-84277-084-6).
  • Les promenades de Frédéric Chopin, par Jacqueline Queneau, Jean-Yves Patte, Christine Fleurent, Editions Du Chêne, 1999, (ISBN 978-2-84277-171-3).
  • La France au temps des libertins, par Jacqueline Queneau et Jean-Yves Patte, Editions Du Chêne, 2001, (ISBN 978-2-84277-298-7).
  • La cuisine au feu de bois, par Jacqueline Queneau et Guy Bouchet, Éditions Aubanel,2004, (ISBN 978-2-7006-0310-1).
  • Les arts de la table côté brocante, Éditions Aubanel,2005, (ISBN 978-2-7006-0393-4).
  • La grande histoire des arts de la table, par Jacqueline Queneau et Christine Fleurent, Éditions Aubanel,2006, (ISBN 978-2-7006-0446-7).
  • Les puces de Paris Saint-Ouen, Éditions du mécène,2006, (ISBN 978-2-907970-72-3).
  • La porcelaine signée Raynaud-Limoges, par Jacqueline Queneau, Bertrand Raynaud, Philippe Garcia, Éditions De La Martinière,2009, (ISBN 978-2-7324-3836-8).
  • Les arts de la table, Us et coutumes du moyen-age jusqu'à nos jours, Éditions De La Martinière,2011, (ISBN 978-2-7324-4668-4).
  • Comment recevoir à la Française, Éditions De La Martinière,2014, (ISBN 978-2-7324-5575-4).

Notes et références

  1. L'EXPRESS - Guide gastronomie, Mémoire gourmande de Madame de Sévigné
  2. Etonnants Voyageurs, Café littéraire à propos de Chateaubriand
  3. Histoire pour tous, Art de la table du Moyen Âge jusqu'à nos jours

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de la littérature française
  • Alimentation et gastronomie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.