Jacques Legrand (philatéliste)

Le docteur Jacques Amable Legrand, né le et mort le , a été l'un des premiers collectionneurs français de timbres du XIXe siècle, mais également l'un des premiers organisateurs de la philatélie naissante. Il utilisait le pseudonyme de « Docteur Magnus ».

Pour les articles homonymes, voir Jacques Legrand.
Jacques Legrand
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Il participa activement à la revue Le Timbrophile de Pierre Mahé et inventa l'odontomètre instrument nécessaire à la détermination de la dentelure des timbres.

Il livra par ailleurs un combat (perdu), pour désigner l'activité des collectionneurs du nom de « Timbrologie », plutôt que sous l'appellation de « philatélie » lancée par Gustave Herpin et défendue par Arthur Maury. Ce dernier estimait en effet qu'en raison de son étymologie grecque (ou prétendue telle, car « philotélie » eût été plus exact), cette désignation était la mieux à même d'être reprise dans le monde entier.

Jacques Legrand est l'un des fondateurs, le , de la Société française de timbrologie, dont il fut le premier secrétaire, tandis qu'Arthur de Rothschild en devenait le président. Malgré la référence à la « Timbrologie » dans le nom de cette association, Maury en fut membre, comme le peintre Gustave Caillebotte.

Principaux ouvrages

  • Les Écritures et la légende des timbres du Japon, Bruxelles, Moens, 1878, 43 p., illus. in-8°.

Liens externes

  • Portail de la philatélie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.