Jacques de Lapparent

Jacques de Lapparent, né le à Paris et mort le à Paris, est un professeur de minéralogie et de pétrographie, membre correspondant de l'Académie des sciences.

Pour les articles homonymes, voir Famille Cochon.

Il est le fils du géologue Albert de Lapparent et l'oncle d'Albert-Félix de Lapparent.

Biographie

Après l'obtention de sa licence à la Sorbonne en 1903, Jacques de Lapparent est préparateur de minéralogie à la Sorbonne en 1905 et docteur ès sciences naturelles en 1909.

Cette même année, il devient chef de travaux à l'École des mines.

Maître de conférences à Lille en 1913, professeur de minéralogie à la Faculté de sciences de Strasbourg entre 1919 et 1947, il est chargé de cours de géologie et minéralogie de l'École centrale des arts et manufactures en 1942 puis professeur de géologie et minéralogie à l'École centrale Paris.

Il est directeur de l'Institut des sciences géologiques de l'Université[Où ?].

Entre 1942 et 1944, il effectue des recherches en Afrique sous l'égide du CNRS d'Alger.

Jacques de Laparrent est élu membre correspondant de l'Académie des sciences (section de minéralogie) en 1936.

Publications

  • Étude comparative de quelques porphyroïdes françaises, 1909.
  • Le Pic du Midi d'Ossau, histoire d'un volcan de l'époque permienne, 1912.
  • Étude lithologique des terrains crétacès de la région d'Hendaye, 1918.
  • Les Formations bréchiques entre les villages de Salles et de Sère-Argelès et au nord du village de Boô (Htes-Pyrénées), étude lithologique, 1920.
  • L'Histoire de la terre expliquée par le microscope, 1921.
  • Leçons de Pétrographie, 1923.
  • Roches à radiolaires du dévonien de la vallée de la Bruche, 1924.
  • Les Calcaires à globicérines du crétacé supérieur et des couches de passage à l'éocène dans les Pyrénées occidentales, 1925.
  • Les bauxites de la France méridionale, 1930.
  • Les Argiles d'El Goléa, Sahara algérien, étude pétrographique, 1937.

Sources

 : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • H. Douvillé, Rapport sur les travaux de J. de Lapparent, Comité Secret, .
  • Titres et travaux scientifiques de J. de Lapparent, Paris, Archives de l'Académie des Sciences, .
  • C. Jacob, Comptes rendus de l'Académie des sciences (CRAS) 226 - Notice nécrologique sur J. de Lapparent, , p. 1933-1935.

Notes et références

    Ressource relative à la recherche : Ressource relative à la vie publique :
    • Portail des sciences de la Terre et de l’Univers
    • Portail des minéraux et roches
    • Portail de la géologie
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.