James Joseph Kingstone

James Joseph Kingstone (1892-1966), est un général de brigade honoraire (le ) britannique.

James Joseph Kingstone
Biographie
Naissance
Décès
(à 74 ans)
Nationalités
Allégeance
Formation
Activité
Militaire
Autres informations
Arme
Grade militaire
Brigadier (en)
Conflit
Distinctions

Biographie

James Joseph Kingstone est diplômé de l'Académie militaire royale de Sandhurst. Il est nommé sous-lieutenant de cavalerie au 2nd Dragoon Guards (The Queen's Bays) [1685-1959] le .

Pendant la Première Guerre mondiale, lieutenant à titre temporaire, il reçoit la Military Cross le puis, capitaine, le Distinguished Service Order le .

Il est promu commandant en 1929, lieutenant-colonel en 1932 puis colonel le .

Pendant la Seconde Guerre mondiale il combat au Proche-Orient puis en Europe.

En 1941, à la tête de la 1ère Brigade de cavalerie, intégrée à la Iraqforce, à la guerre anglo-irakienne puis participe à la campagne de Syrie. Général de brigade à titre temporaire, Kingstone reçoit une citation (Mentioned in Despatch) le et une barrette au DSO le .

À la tête de la colonne volante Kingcol, forte de 2 000 hommes et de 500 véhicules, formée d’éléments de la Habforce (le 1er Régiment de cavalerie de la Garde au complet, les 400 hommes du régiment de l'Essex, la 237e batterie d’artillerie, une section antichar, une section de sapeurs) et 250 hommes du Régiment mécanisé de la Légion arabe sous les ordres du célèbre Glubb Pacha, il pénètre en Irak le puis en Syrie le .

Il est de nouveau cité le et nommé Commandeur de l’Ordre de l'Empire britannique (CBE) le au titre de la campagne d'Europe de 1944-1945.

Le général Kingstone est colonel commandant du 2th Dragoon Guards (The Queen's Bays) de 1945 à 1954. Ce régiment a été amalgamé en 1959 avec le 1st King's Dragoon Guards pour constituer le 1st The Queen's Dragoon Guards.

Sources

  • Portail de la Seconde Guerre mondiale
  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail du Royaume-Uni
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.