James Toback

James Toback est un scénariste et réalisateur américain né le à New York.

Pour les articles homonymes, voir Toback.
James Toback
James Toback en 2009
Naissance
New York, NY, États-Unis
Nationalité américaine
Profession Réalisateur
Scénariste
Films notables Réalisateur :
Mélodie pour un tueur
Scénariste :
Bugsy

Biographie

Toback est né à New York. Sa mère, Selma Judith, née Levy, fut présidente de la League of Women Voters (en) et modératrice des débats politiques à NBC[1]. Son père, Irwin Lionel Toback, était agent de change et fut vice-président de Dreyfus & Company[2].

Il a obtenu un diplôme de la Fieldston School (en) en 1963 et de Harvard College, magna cum laude, en 1966.

Accusations de harcèlement sexuel

Suite aux révélations de l'affaire Harvey Weinstein[3], le quotidien Los Angeles Times révèle que James Toback est lui aussi accusé de harcèlement sexuel par au moins 38 femmes[4],[5] (auxquelles s'ajoute l'actrice Julianne Moore[6]). Pour arriver à ses fins avec de jeunes actrices ou aspirantes actrices, il leur aurait laissé espérer un rôle dans un film[7],[8].

Filmographie

Son film Mélodie pour un tueur (Fingers) a fait l'objet d'un remake français en 2003, réalisé par Jacques Audiard et sorti sous le titre De battre mon cœur s'est arrêté, avec Romain Duris et Niels Arestrup.

Comme scénariste

Comme réalisateur

Comme acteur

Comme producteur

Nominations

Références

  1. (en) « Paid Notice: Deaths TOBACK, SELMA », The New York Times, (lire en ligne)
  2. (en) « James Toback Biography (1944-) », sur filmreference.com (consulté le 18 juin 2015)
  3. « Abus sexuels : la police de Beverly Hills ouvre une enquête sur Harvey Weinstein », Le Monde.fr, (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 1er novembre 2017)
  4. « Harcèlement sexuel : 38 femmes accusent le réalisateur américain James Toback », sur Le Parisien, (consulté le 23 octobre 2017)
  5. (en) Glenn Whipp, « 38 women have come forward to accuse director James Toback of sexual harassment », sur Los Angeles Times, (consulté le 23 octobre 2017)
  6. Yannick Vely, « Julianne Moore témoigne des harcèlements sexuels à répétition de James Toback », parismatch.com, 24 octobre 2017.
  7. (en) « The original pick-up artist », Salon.com,
  8. (en) The Associated Press, « 38 Women Accuse U.S. Jewish Director James Toback of Sexual Harassment », sur haaretz.com,

Liens externes


  • Portail du cinéma américain
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.