Jammu-et-Cachemire (État princier)

Le Jammu-et-Cachemire est un État princier du sous-continent indien, au sein du Raj britannique de 1846, suite au traité d'Amritsar, à 1952, lors de l'abolition de la monarchie.

Jammu-et-Cachemire
(en) 'Jammu and Kashmir'
(hi) जम्मू और कश्मीर
(ur) مقبوضہ کشمیر
(ks) جۄم تٕ کٔشېر

1846–1949

Le Cachemire en 1903.
Informations générales
Statut Monarchie
Capitale Srinagar (été)
Jammu (hiver)
Religion Islam et Hindouisme
Histoire et événements
1846 Création suite au traité d'Amritsar
1947 partition de l'Inde
Intégration au Dominion de l'Inde
première guerre indo-pakistanaise
1950 L'inde devient une république
Maharaja
1846-1856 Gulab Singh
1856-1885 Ranbir Singh
1885-1925 Pratap Singh
1925-1952 Hari Singh

Entités précédentes :

Histoire

La région était bouddhiste et hindoue avant de devenir progressivement musulmane au XIVe siècle. Les Mongols s'emparent de la vallée du Cachemire en 1586, suivent les Afghans, puis les Sikhs[1].

Lors de la colonisation par l'Empire britannique, à la fin de la première guerre anglo-sikhe, le traité d'Amritsar, en 1846, le Cachemire devient un État princier gouverné par les maharajas de la dynastie Dogra, hindoue, avec une population très majoritairement musulmane[1] (70 % de Musulmans, et 30% d'Hindous et autres).

Partition de l'Inde par les Britanniques en 1947

En 1947, l'Inde prend son indépendance, les Britanniques la divisent en régions hindoues (Inde) et musulmanes (Pakistan et Pakistan oriental, correspondant aujourd'hui Bengladesh), laissant des milliers de minorités dans chaque région.

Suite à l'attaque de Pachtounes, le gouvernement du Jammu-et-Cachemire demande la défense de l'Inde et en échange se rattache au Dominion de l'Inde. S'ensuit l'invasion par l'armée du Pakistan dans le cadre de la première guerre indo-pakistanaise.

En 1950, lorsque l'Inde devient une république, l'État princier devient l'État du Jammu-et-Cachemire.

En 1952, la monarchie y est abolie.

En 2019, le gouvernement indien décide de retirer le statut d'État au Jammu-et-Cachemire et le scinde en deux territoires de l'Union : le Jammu-et-Cachemire proprement dit et le Ladakh.

Maharajas du Jammu-et-Cachemire

Annexes

Notes et références

Bibliographie

  • (en) Ayan Shome, Dialogue & Daggers: Notion of Authority and Legitimacy in the Early Delhi Sultanate (1192 C.E. – 1316 C.E.), Vij Books India Pvt Ltd, , 184– p. (ISBN 978-93-84318-46-8, lire en ligne)
  • Pallavi Kishore, « Le Cachemire : peuple sans État ? », Les Cahiers de droit, Université Laval, vol. 53, no 2, , p. 383–416 (DOI 10.7202/1009446ar, lire en ligne)


Articles connexes

  • Portail de l’Inde
  • Portail du Pakistan
  • Portail de la Chine
  • Portail de l’histoire
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.