Jean-Michel Sallmann

Jean-Michel Sallmann, né le à Hénin-Liétard (actuellement Hénin-Beaumont[1]) est professeur d'histoire moderne à l'université de Paris X-Nanterre.

Jean-Michel Sallmann
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Conjointe
Line Teisseyre-Sallmann (d) (jusqu'en )
Autres informations
Membre de
Directeur de thèse
Œuvres principales
Les sorcières, fiancées de Satan (d)

Biographie

Ancien membre de l'École française de Rome, Jean-Michel Sallmann est archiviste paléographe (promotion 1974)[2] et docteur en histoire (1986[3], 1991[4]).

Ses travaux portent notamment sur les phénomènes de sorcellerie aux XVIe et XVIIe siècles.

Il est veuf de Line Teisseyre-Sallmann[5].

Ouvrages

  • Les sorcières : Fiancées de Satan, Paris, Gallimard, coll. « Découvertes Gallimard / Culture et société » (no 57), , 192 p. (ISBN 978-2-07-053077-9)
  • Chercheurs de trésors et jeteuses de sorts : La quête du surnaturel à Naples au XVIe siècle, Paris, Aubier, coll. « collection historique », (ISBN 978-2-7007-2207-9)
  • Codirecteur avec Serge Gruzinski : Visions indiennes, visions baroques : Les métissages de l'inconscient, Paris, PUF, coll. « Ethnologies », , 248 p. (ISBN 978-2-13-043756-7)
  • Naples et ses saints à l'âge baroque (1540-1750), Paris, PUF, coll. « Ethnologies », , 424 p. (ISBN 978-2-13-045486-1)
  • Charles Quint : L'Empire éphémère, Paris, Payot, coll. « Biographie Payot », (ISBN 978-2-228-89314-5)
  • Nouvelle histoire des relations internationales, t. 1 : Géopolitique du XVIe siècle (1490-1618), Paris, Le Seuil, coll. « Points histoire », , 384 p. (ISBN 978-2-02-037497-2)
  • Directeur : Dictionnaire historique de la magie et des sciences occultes, Paris, Le Livre de poche, coll. « La Pochothèque », , 832 p. (ISBN 978-2-253-13115-1)
  • Le grand désenclavement du monde, 1200-1600, Paris, Payot, coll. « Histoire Payot », , 688 p. (ISBN 978-2-228-90627-2)
  • Indiens et conquistadores en Amérique du Nord : Vers un autre Eldorado, Paris, Payot, coll. « Petite Bibliothèque Payot », , 352 p. (ISBN 978-2-228-91540-3).

Notes et références

Liens externes

  • Portail de l’historiographie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.