Jean-Noël Lafargue

Jean-Noël Lafargue, né le à Paris, est un chercheur français.

Pour les articles homonymes, voir Lafargue.
Jean-Noël Lafargue
Jean-Noël Lafargue en 2016.
Biographie
Naissance
Pseudonyme
Jean-no
Nationalité
Formation
Activités
Parentèle
André Lafargue (grand-père)
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Art des nouveaux médias (en)
Membre de
Association Adrastia (d)
Maîtres
Site web
Distinctions

Expert en technologies, il est enseignant en art et nouveaux médias depuis 1996.

Biographie

Famille

Il est le petit-fils du journaliste et résistant André Lafargue[1].

Formation

Après des études aux Beaux-Arts de Paris (1989-1992 ; section peinture, atelier Carron), il obtient un diplôme d'études approfondies (DEA).

Carrière

Il commence comme maître de conférences associé à l’Université Paris 8, puis devient professeur à l’École supérieure d'art et design Le Havre-Rouen, est ou a été enseignant à l’École européenne supérieure de l'image (Eesi) d’Angoulême, à l'école d'art de Rennes, l'École supérieure d'art et de design (Ésad) d'Amiens, etc.[2].

Il collabore avec plusieurs artistes sur leurs projets d'œuvres numériques, dont Claude Closky depuis 1997[3] ou Jean-Louis Boissier, notamment pour le CDrom Moments de Jean-Jacques Rousseau (éd. Gallimard, 2000).

En 2007, il crée le site parodique de vulgarisation Scientists of America[4],[5]. Il a signé un certain nombre de textes dans la presse ou dans des revues : Amusement, Étapes, Le Monde Diplomatique, Ina Global, Le Magazine Littéraire, Galaxies, Solaris[6], etc.

Il a également publié plusieurs ouvrages de vulgarisation scientifique, tels que Les Fins du monde, qui retrace l'histoire de la « fin du monde » à travers les âges[7], ou encore L'Intelligence artificielle : Fantasmes et réalités, en collaboration avec Marion Montaigne[8].

Ouvrages

  • avec Jean-Michel Géridan, Processing : le code informatique comme outil de création, Paris, Pearson, , VIII + 295 p. (ISBN 978-2-7440-2617-1, notice BnF no FRBNF42362948)
  • Entre la plèbe et l'élite : les ambitions contraires de la bande dessinée, Gap, Atelier Perrousseaux, coll. « BD », , 173 p. (ISBN 978-2-911220-42-5, notice BnF no FRBNF42599485)
  • Les Fins du monde : de l'Antiquité à nos jours, Paris, François Bourin, , 311 p. (ISBN 978-2849413456, SUDOC 165626585)
  • avec Jean-Michel Géridan et Bruno Affagard, Projets créatifs avec Arduino, Montreuil, Pearson, , XII + 142 p. (ISBN 978-2-7440-2617-1, notice BnF no FRBNF43894093)
  • avec Jean-Michel Géridan, Processing : s'initier à la programmation créative, Paris, Dunod, , 280 p. (ISBN 978-2-1007-3784-0)
  • avec Marion Montaigne (préf. David Vandermeulen), L'Intelligence artificielle : Fantasmes et réalités, Bruxelles, Le Lombard, coll. « La Petite Bédéthèque des savoirs », , 72 p. (ISBN 978-2-8036-3638-9, notice BnF no FRBNF45040012)
  • avec Mathieu Burniat (préf. David Vandermeulen), Internet : Au-delà du virtuel, Bruxelles, Le Lombard, coll. « La Petite Bédéthèque des savoirs », , 104 p. (ISBN 978-2803637430)
  • avec Nathalie Lafargue (ill. Manu Callejón), Copain des geeks, Toulouse, Milan, coll. « Copain », , 192 p. (ISBN 978-2745984302, notice BnF no FRBNF45290252)

Traduction

Références

  1. « Presse clandestine », blog de Jean-Noël Lafargue, 27 septembre 2012.
  2. http://hyperbate.fr/dernier/?page_id=12333.
  3. http://www.ednm.fr/?page_id=520.
  4. « Scientists of America ».
  5. Des théories très relatives, par Astrid Girardeau, Libération, 18/06/2007.
  6. Liste de publications.
  7. Bruno de Cessole, « "Les Fins du monde…" de Jean-Noël Lafargue », sur valeursactuelles.com, Valeurs actuelles, (consulté le 21 septembre 2016).
  8. David Larousserie, « Dessine-moi un robot », sur lemonde.fr, Le Monde, (consulté le 21 septembre 2016).

Annexes

Bibliographie

Liens externes

  • Portail de l’informatique
  • Portail de la bande dessinée
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.