Jean de Laval-Châtillon

Jean de Laval-Châtillon, chevalier, seigneur de Châtillon, de Montsûrs, d'Aubigné, Courbeveille, Tinténiac, Bécherel, Romillé, fils d'André de Châtillon. Il est mort en 1398.

Pour les articles homonymes, voir Jean de Laval et Jean de Châtillon.
Jean de Laval-Châtillon
Biographie
Décès
Père
Fratrie
Enfant
D'or à la croix de gueules cantonnée aux cantons 2, 3 et 4 de douze alérions d'azur ordonnés 2 et 2, le premier canton chargé d'un croix ancrée de gueules (Bauçay).

Famille

marié vers 1347 à Isabeau, dame héritière de Tinténiac, de Bécherel et de Romillé[1], dont :

Histoire

Il suivit le parti de Charles de Blois, duc de Bretagne. Il fut fait prisonnier à la bataille d'Auray en 1364, et paya plus de 40 000 écus de rançon[4]. Il est le fondateur du chapitre des Trois-Maries de Montsûrs.

Il avait été enterré aux Trois-Maries de Montsûrs. Sa tombe fut recouverte d'une plaque de cuivre, autour de laquelle on lisait : Cy gist noble et puissant seigneur sire Jean de Laval, chevalier, sire de Châtillon, de Meslay et de Montsûrs : il décéda le 8e jour de . Lors de la réunion du chapitre de Montsûrs à celui de Collégiale Saint-Tugal de Laval, sa tombe est amenée en haut du chœur de la Collégiale Saint-Tugal de Laval devant un petit autel démoli vers 1740, et la plaque est apportée à Laval et placée sur sa fosse, au niveau du sol. Elle est remplacée par une autre plus petite qu'on fixa dans la muraille[5].

Notes et références

  1. Elle est la fille unique de Jean de Tinténiac.
  2. L'art de vérifier les dates.
  3. Abbé Angot, « Saint-Gervais et Saint-Protais de Brée, monographie paroissiale. », 1884
  4. Somme très importante à l'époque. Histoire de la Maison de Montmorency, p. 128.
  5. Isidore Boullier indique que l'emplacement de cette fosse devait être à peu près sous l'extrémité d'un petit bâtiment existant au XIXe siècle et servant au logement du portier de la bibliothèque municipale de Laval.

Source partielle

Voir aussi

  • Portail de la Mayenne
  • Portail du duché de Bretagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.