Jean de Thessalonique

Jean de Thessalonique succède à Eusèbe comme patriarche de Thessalonique en 605, sous le nom de Jean Ier (ob. c. 630).

Pour les articles homonymes, voir Jean de Thessalonique (homonymie) et Jean Ier.

Histoire et oeuvre

Il soutint ses concitoyens assiégés par les Avars.

On conserve de lui des homélies, notamment sur la Dormition, importante pour l'histoire des traditions mariales relatives à la fin dernière de la Theotokos, ainsi qu'une collection de Miracles de S. Dimitri, saint patron de Thessalonique.

Édition

Annexes

Bibliographie

  • Martin Jugie, « La vie et les œuvres de Jean de Thessalonique. Son témoignage sur les origines de la fête de l'Assomption et sur la primauté de saint Pierre », dans Revue des études byzantines, 1922, no 127-128, p. 293-307 (lire en ligne)
  • Martin Jugie, « Analyse du discours de Jean de Thessalonique sur la Dormition de la Sainte Vierge », dans Revue des études byzantines, 1923, no 132, p. 385-397 (lire en ligne)
  • François Halkin, Une légende byzantine de la Dormition : L'Épitomé du récit de Jean de Thessalonique, dans Revue des études byzantines, 1953, no 11, p. 156-164 (lire en ligne)
  • Portail du monde byzantin
  • Portail du christianisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.