Jeff Ross

Jeffrey Ross Lifschultz, dit Jeff Ross, né le dans le comté d'Union (New Jersey), est un humoriste, acteur et producteur de cinéma américain. Surnommé le « Roastmaster General » en référence à ses roasts, il est une personnalité phare du programme Comedy Central Roast sur Comedy Central.

Pour les articles homonymes, voir Ross.
Jeff Ross
Jeff Ross en 2016.
Biographie
Naissance

Township de Springfield (en)
Nationalité
Formation
Université de Boston
Boston University College of Communication (en)
Activités
Autres informations
Site web

Biographie

Début de carrière à New York

Ross grandit à Newark (New Jersey) et est diplômé de l'université de Boston en production cinématographique. Il s'installe par la suite à New York, où il profite dès 1994 des soirées de scène libre au Boston Comedy Club pour pratiquer son stand-up. Ross se produit avec le temps dans les sites les plus renommés de la ville, notamment le Comedy Cellar et Stand Up NY[1]. En 1995, il est invité au New York Friars Club pour participer à un roast de l'acteur Steven Seagal. Le succès est tel que Ross devient un invité récurrent du lieu, où il gagne le titre de « Roastmaster General », traduisible en français par « maître du grillage général »[2],[3].

Ascension au niveau national

En 1998, le roast de Drew Carey au Friars Club par Jeff Ross est retransmis à la télévision par Comedy Central[4]. L'année suivante, alors que le roast de Jerry Stiller par Ross fait grand bruit[5], il est engagé par Jimmy Kimmel comme scénariste pour son émission The Man Show, également sur Comedy Central. Lors de la 72e cérémonie des Oscars du cinéma, en 2000, certaines pointes du monologue de Billy Crystal sont écrites par Ross.

Figure de l'humour américain

Jeff Ross lors de l'enregistrement de l'épisode de Comedy Central Roast consacré à Pamela Anderson, à Studio City en 2009.

En 2003, Comedy Central lance Comedy Central Roast, émission à laquelle Jeff Ross participe sans interruption depuis 2005. Parmi les roastees les plus célèbres se trouvent notamment William Shatner (2006), Flavor Flav (2007), Bob Saget (2008), Larry the Cable Guy (2009), Joan Rivers (2009), David Hasselhoff (2010), Donald Trump (2011), Charlie Sheen (2011), Roseanne Barr (2012), James Franco (2013), Justin Bieber (2015), Rob Lowe (2016), Bruce Willis (2018) et Alec Baldwin (2019). En 2017, suite à l'élection présidentielle de 2016 qui voit la victoire de Donald Trump, promettant de construire un mur frontalier afin d'enrayer l'immigration illégale en provenance de l'Amérique centrale, Jeff Ross organise sur Comedy Central un roast de la frontière entre les États-Unis et le Mexique.

En 2006, le premier documentaire qu'il réalise, Patriot Act: A Jeffrey Ross Home Movie, gagne le prix du meilleur film au Festival du film de Juste pour rire à Montréal[6],[7]. Il publie son premier livre, intitulé I Only Roast the Ones I Love: Busting Balls Without Burning Bridges, en 2009. En 2012, il créé et présente l'émission The Burn with Jeff Ross pour Comedy Central, qui est diffusée pour deux saisons jusqu'en 2013. Depuis 2016, il présente également Jeff Ross Presents Roast Battle sur la chaîne.

Références

  1. « Comedy », New York, New York City, New York, United States, (lire en ligne, consulté le 1er mai 2019)
  2. Bill Brownstein, « Just for Laughs 2011: Roastmaster Jeffrey Ross has a serious side », Montreal Gazette, Montreal, Quebec, Canada, (lire en ligne, consulté le 1er mai 2019)
  3. Jessica Bliss, « Roastmaster General takes aim at Nashville », The Tennessean, Nashville, Tennessee, United States, , p. 3A (lire en ligne, consulté le 1er mai 2019) :
    « The roastmaster designation is a title bestowed upon him by the New York Friar's Club, a private fraternity in New York City made up most of famous comedians. »
  4. Matthew Love, « Every Comedy Central Roast, From Worst to Best », Rolling Stone, New York City, New York, United States, (lire en ligne, consulté le 1er mai 2019)
  5. Mike Holtzclaw, « The host with the 'roasts': Comedian Jeff Ross brings merciless style of stand-up to The Norva », Daily Press (Virginia), Newport News, Virginia, United States, (lire en ligne, consulté le 1er mai 2019) :
    « It was in that role, at a 1999 roast of Jerry Stiller, that Ross got off an unspeakably vulgar zinger that simultaneously nailed both Sandra Bernhard and Bea Arthur (though Ross notes that it was Arthur's wordless "stink-eye" reaction that elevated the joke to comedic genius). To this day, he says, that is the joke that truly took his career to a higher level, the one that people still repeat to him. »
  6. Josef Adalian, « Ross roasts lead to toast from Fox », Variety, Los Angeles, California, United States, (lire en ligne, consulté le 1er mai 2019)
  7. Nick A. Zaino III, « Comedia: Laughing Stock of Film Festivals », Paste, Decatur, Georgia, United States, (lire en ligne, consulté le 1er mai 2019)

Liens externes

  • Portail de la télévision
  • Portail de l’humour
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.