Jeux olympiques intercalaires de 1906

Les Jeux olympiques intercalaires de 1906, baptisés « Jeux de la décennie », sont une compétition multisports organisés par la Grèce en 1906 pour célébrer le dixième anniversaire de la rénovation des Jeux olympiques[1]. Ils sont organisés initialement comme les 2es Jeux olympiques à Athènes, en présence et avec l'accord de tout le mouvement olympique, constituant un succès sportif évident[2]. Cependant, ils sont ultérieurement qualifiés de Jeux intérimaires ou intercalaires en raison de la position initiale de Pierre de Coubertin puis celle du Comité international olympique, qui en 1949 ne les reconnaît plus comme ayant été officiels.

Jeux olympiques intercalaires de 1906
Localisation
Pays hôte  Grèce
Ville hôte Athènes
Date Du 22 avril au 2 mai
Ouverture officielle par Georges Ier de Grèce
Participants
Pays 20
Athlètes 903
(883 masc. et 20 fém.)
Compétition
Nombre de sports 14
Épreuves 78
Symboles
Serment olympique pas de serment
Flamme olympique pas de flamme
Mascotte pas de mascotte

Histoire

Ces Jeux se sont déroulés au Stade panathénaïque d'Athènes.

Ces Jeux non reconnus ultérieurement par le Comité international olympique furent organisés par les Grecs à Athènes. Le roi de Grèce tenait en effet à imposer son idée au CIO. Contrairement aux Jeux de 1900 et 1904 associés à des expositions universelles, les Jeux de 1906 sont plus compacts et de véritables équipes nationales sont présentes.

En tant que vice-président du CIO, Avery Brundage fait partie d'une commission nommée en 1948 qui a pour rôle de déterminer si les Jeux olympiques intercalaires de 1906, organisés à Athènes, doivent être considérés comme des Jeux à part entière. Les trois membres de « commission Brundage » viennent de l'hémisphère ouest et se rencontrent à la Nouvelle-Orléans, aux États-Unis, en . D'après eux, il n'y aurait rien à gagner à reconnaître les Jeux de 1906 comme olympiques et cela pourrait créer un précédent gênant. Le CIO approuve leur rapport lors de sa réunion de Rome plus tard dans l'année[3].

Même s'ils ne sont pas officiels, ces Jeux sont importants dans la genèse olympique car ils marquent le début des traditions cérémoniales, avec notamment le défilé des athlètes par délégation lors de la cérémonie d’ouverture[4] et les remises de médailles.


Pays représentés

20 pays ont répondu présents. 903 athlètes, dont 20 femmes prirent part à ces Jeux.

Carte des pays participants
Écoles grecques de gymnastiques, avant la remise des récompenses.
Les 19 délégations participantes
Afrique Amériques Asie Europe Océanie
  •  Égypte
  •  Canada
  •  États-Unis
  • Empire ottoman
  •  Allemagne
  •  Autriche
  •  Belgique
  •  Bohême
  •  Danemark
  •  France
  •  Grèce
  • Finlande
  •  Hongrie
  •  Italie
  •  Norvège
  •  Pays-Bas
  •  Grande-Bretagne
  •  Suède
  •  Suisse
  •  Australie
1 pays2 pays1 pays15 pays1 pays

Sports représentés

Le Tir à la corde dans le stade d'Athène, 1906.

Note : les médailles distribuées ne sont pas reconnues par le Comité international olympique. 13 sports et 78 épreuves composent le programme de ces Jeux.

Natation (4)
Plongeon (1)

Tableau des médailles

L'insigne remis aux athlètes à leur arrivée.

Le pays hôte est indiqué en gras.

Le timbre officiel des Jeux d'Athènes en 1906.
Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 France1591640
2 États-Unis126624
3  Grèce 8131334
4 Grande-Bretagne811524
5 Italie76316
6 Suisse56415
7 Allemagne46515
8 Norvège4217
9 Autriche3339
10 Danemark3216
11 Suède25714
12 Hongrie25310
13 Belgique2136
14 Finlande2114
15 Canada1102
16 Pays-Bas0123
17 Équipe mixte0101
18 Australie0033
19 Bohême0022
Total788078236

L'équipe mixte était composée d'athlètes belges et grecs lors de la compétition de deux barré en aviron. La médaille d'argent de l'équipe de Smyrne et la médaille de bronze de l'équipe de Salonique dans le cas du football ont été remportées par des joueurs d'ethnie grecque, malgré le fait que les deux villes appartenaient à l'Empire ottoman.

Media

Les Jeux olympiques intercalaires de 1906 ont fait l'objet du premier film tourné en Grèce, par un opérateur français de la Gaumont, S. Léon. Il filma l'arrivée des athlètes et des officiels. Il développait le film dans la journée et le projetait dans le cadre des actualités dans la salle du théâtre Le Parnasse[5].

Notes et références

  1. « Jeux intercalaires d'Athènes », sur universalis.fr (consulté le 11 mai 2015).
  2. Pierre Lagrue et Serge Laget, Le Siècle olympique : les Jeux et l'Histoire (Athènes, 1896-Londres, 2012), Encyclopaedia Universalis, (lire en ligne).
  3. (en) Karl Lennartz, « The 2nd International Olympic Games in Athens 1906 », Journal of Olympic History, 2001/2002, p. 10 (lire en ligne).
  4. (en) [PDF] The 2nd International Olympic Games in Athens 1906 à la page 11 : « So the Parade of Nations took place for the first time in 1906, but Olympic historical literature almost always describes this part of the Opening Ceremony as originating at the Olympic Games in London in 1908. ».
  5. Cinémathèque grecque : Jeux olympiques de 1906.

Voir aussi

Bibliographie

  • James Edward Sullivan, The Olympic games at Athens, 1906, New York, American Sports Publishing Company, , 177 p.
  • Bill Mallon, The 1906 Olympic Games : Results for all competitors in all events, with commentary, Jefferson, McFarland & Co., , 232 p.
  • Portail des années 1900
  • Portail des Jeux olympiques
  • Portail d'Athènes et de l'Attique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.