Jill P. Mesirov

Jill P. Mesirov est une mathématicienne, informaticienne et biologiste numérique américaine. Elle est présidente de l'Association for Women in Mathematics de 1989 à 1991 et vice-rectrice de l'école de médecine de l'université de Californie à San Diego.

Biographie

Jill Mesirov obtient sa licence à l'université de Pennsylvanie[1], puis réalise un master et prépare un doctorat en mathématiques à l'université Brandeis, qu'elle obtient en 1974, sous la direction de Richard Palais (en)[2].

Ses recherches portent sur le calcul haute performance[1]. En juillet 2015, elle est nommée vice-chancelière adjointe des sciences de la santé computationnelle et professeure à l'école de médecine de l'université de Californie à San Diego, et au centre de cancérologie rattaché à cette université, le Moores Cancer Center[3].

Elle a travaillé à l'université de Californie à Berkeley, à l'American Mathematical Society, à Thinking Machines Corporation et à IBM avant de rejoindre le Whitehead Institute for Biomedical Research du MIT en 1997, qui est ensuite devenu un élément constitutif du Broad Institute[1]. Elle est présidente de l'Association for Women in Mathematics de 1989 à 1991[4].

Honneurs et distinctions

Jill P. Mesirov est élue membre de l'Association américaine pour l'avancement des sciences en 1996. En 2012, elle a été élue Fellow ISCB par l'International Society for Computational Biology[5],[6] et fellow de l'American Mathematical Society [7]. En 2017, elle est nommée membre d'honneur de la classe inaugurale de l'Association for Women in Mathematics[8]. Cette distinction récompense des femmes scientifiques dont l'action a concouru à « encourager les femmes et les filles à étudier [les mathématiques] et à mener une carrière active dans les sciences mathématiques, et à promouvoir l'égalité des chances et l'égalité de traitement des femmes et des filles dans les sciences mathématiques[8]. »

Elle est vice-rectrice de l'école de médecine de l'Université de Californie à San Diego[1]

Publications

  • (co-dir.) Mathematical Approaches to Biomolecular Structure and Dynamics. The IMA Volumes in Mathematics and its Applications, avec Klaus Schulten et De Witt Sumners, Springer, 254 p. (ISBN 1461284856)
  • (coll.) Research in Computational Molecular Biology, 9th Annual International Conference, RECOMB 2005, Cambridge, MA, USA, May 14-18, 2005, Proceedings (Lecture Notes in Computer Science), Springer, 632 p. (ISBN 3540258663)
  • Very Large Scale Computing in the 21st Century, Society for Industrial & Applied Mathematics, 1991, 345 p. (ISBN 0898712793)

Références

  1. « Profile », sur Broad Institute (consulté le 22 février 2015).
  2. (en) « Jill P. Mesirov », sur le site du Mathematics Genealogy Project
  3. « UCSD School of Medicine retrieved 2015-06-26 »
  4. Jean E. Taylor et Sylvia M. Wiegand, « AWM in the 1990s: a recent history of the Association for Women in Mathematic », Notices of the American Mathematical Society, vol. 46, no 1, , p. 27–38 (Math Reviews 1658878, lire en ligne).
  5. Anon, « ISCB Fellows » [archive du ], iscb.org, International Society for Computational Biology,
  6. « People in the News: Bonnie Berger, Peter Karp, Jill Mesirov, Pavel Pevzner, Ron Shamir, Martin Vingron », sur genomeweb, (consulté le 22 février 2015).
  7. « List of Fellows of the American Mathematical Society » (consulté le 22 février 2015).
  8. « Launch of the AWM Fellows Program », Association for Women in Mathematics (consulté le 6 avril 2019)

Liens externes

  • Portail des États-Unis
  • Portail des mathématiques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.