Johann Lorenz Bausch

Johann Lorenz Bausch, Bauschius, est un médecin allemand. Né à Schweinfurt le , il y est mort le .

Johann Lorenz Bausch
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Médecin (de la ville)
Autres informations
Membre de

Biographie

Johann Lorenz Bausch est issu d'une famille originaire de Kaltennordheim, installée à Schweinfurt depuis 1567[1]. Entre 1615 et 1621, il est élève au lycée de Schleusingen. Il étudie ensuite la médecine avec succès aux universités d'Iéna, Marbourg et Padoue, puis entreprend son Grand Tour en Italie entre 1626 et 1628.

De retour en Allemagne, il étudie à l'université d'Altdorf bei Nürnberg et y effectue son doctorat jusqu'en 1630. Quatre ans plus tard, il s'installe en tant que médecin praticien à Schweinfurt. Peu de temps après, il est appelé à être médecin municipal et, en tant que tel, il est également élu comme conseiller municipal.

Avec ses collègues Johann Michael Fehr, Georg Balthasar Metzger et Georg Balthasar Wohlfahrt, il fonde le à Schweinfurt une société savante, Academia Naturae curiosorum, qui existe encore sous le nom de Académie allemande des sciences Leopoldina. Il s'agit de l'une des premières associations scientifiques en Europe et la plus ancienne des académies encore en activité au monde. Jusqu'à sa mort, Johann Lorenz Bausch dirige l'académie, depuis sa création, en tant que président. Au sein de l'académie, il se sert du pseudonyme Jason I. L'utilisation de pseudonymes en tant que membre d'une association était à cette époque habituelle et ne tomba en désuétude que vers le milieu du XIXe siècle.

En 1668, il publie avec, entre autres, Johann Michael Fehr et Philipp Jakob Sachs von Löwenheim (de), l'œuvre Schediasma Posthumum De Coeruleo & Chrysocolia à Iéna, chez Trescher (Bibliopolae Vratislav).

Notes et références

  1. Dans sa thèse de doctorat en 1955, Helmut Keller prouva que Johann Lorenz Bausch n'avait aucun rapport de parenté avec Burkard Bausch, malgré le fait qu'ils avaient tous deux un lien avec l'abbaye de Münsterschwarzach.

Bibliographie

  • (de) August Hirsch, « Bausch, Johann Laurentius », dans Allgemeine Deutsche Biographie (ADB), vol. 2, Leipzig, Duncker & Humblot, , p. 182
  • (de) Helmut Keller, Dr. Johann Laurentius Bausch, 1605–1665, Gründer der Academia Naturae Curiosorum (thèse de doctorat en médecine), Université de Würzburg,
  • (de) Helmut Schmitt, « Bausch, Johann Laurentius », dans Neue Deutsche Biographie (NDB), vol. 1, Berlin 1953, Duncker & Humblot, p. 673–674 (original numérisé).
  • (de) Heinz Schott, « Medizin, Naturphilosophie und Magie. Johann Laurentius Bausch aus medizinhistorischer Sicht », Acta Historica Leopoldina, Stuttgart, Richard Toellner, Uwe Müller, Benno Parthier, Wieland Berg, Wissenschaftliche Verlagsgesellschaft, vol. 49 « Die Gründung der Leopoldina – Academia Naturae Curiosorum – im historischen Kontext. Johann Laurentius Bausch zum 400. Geburtstag », , p. 191–214

Liens externes

  • Portail de la médecine
  • Portail du Saint-Empire romain germanique
  • Portail du XVIIe siècle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.