Johannes Mutters

D. Johannes (Job) Mutters (né le à La Haye et mort le à Leidschendam) est un arbitre néerlandais de football durant les années 1920.

Johannes Mutters
Les capitaines José Nasazzi et Luis Monti, Mutters et les juges de touche avant la finale des Jeux olympiques 1928.
Biographie
Naissance
Décès
(à 85 ans)
Leidschendam
Période d'activité
À partir de
Nationalité
Activité

Carrière d'arbitre

Mutters fait ses débuts en tant qu'arbitre international en 1920, aux côtés de Willem Eymers. Les deux arbitres représentent les Pays-Bas lors des Jeux olympiques de 1920. Mutters arbitre trois matchs de la compétition, dont la demi-finale entre la France et la Tchécoslovaquie[1].

Lors de l'édition 1924 des Jeux Olympiques, qui se tient en à Paris, Mutters arbitre deux rencontres dans la compétition, dont un quart de finale et match du tour préliminaire[2].

En 1928, Mutters est désigné pour arbitrer sa première finale de Jeux Olympiques. Il dirige donc la finale entre l'Argentine et l'Uruguay le . La rencontre se soldant par un match nul 1-1[3], la finale est rejouée trois jours plus tard. Une nouvelle fois arbitre de la rencontre, Mutters voit l'Uruguay gagner ses deuxièmes Jeux olympiques, après une victoire 2 buts à 1[4].

Entre 1919 et 1935, Mutters arbitre de nombreux matchs internationaux, amicaux pour la plupart, dont plusieurs rencontres de la Belgique.

Matchs arbitrés aux Jeux Olympiques

Edition Tour Date Domicile Score Extérieur Penalty
Jeux olympiques de 1920 1er tour Grande-Bretagne 1 - 3 Norvège ? ? -
2e tour Belgique 3 - 1 Espagne ? ? 1 (0 - 1)
Demi-finales France 1 - 4 Tchécoslovaquie ? ? -
Jeux olympiques de 1924 1er tour Hongrie 5 - 0 Pologne ? ? -
3e tour Suisse 2 - 1 Italie ? ? -
Jeux olympiques de 1928 Consolation 1er tour Chili 3 - 1 Mexique ? ? -
Finale Uruguay 1 - 1 Argentine ? ? -
Finale (match rejoué) Uruguay 2 - 1 Argentine ? ? -

Références

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail des Pays-Bas
  • Portail de l'arbitrage sportif
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.