John Decatur Barry

John Decatur Barry (  ) est un officier de l'armée des États confédérés pendant la guerre de Sécession. Les hommes qu'il menait à Chancellorsville, on tiré à tort sur le général Thomas "Stonewall" Jackson.J

Pour les articles homonymes, voir Decatur et Barry.

John Decatur Barry

John D. Barry

Naissance
Wilmington, État de Caroline du Nord
Décès
Wilmington, État de Caroline du Nord
Allégeance  États confédérés
Arme  Confederate States Army
Grade Brigadier général (temporaire)
Années de service 1861-1865
Commandement 18th North Carolina Infantry
Brigade de Lane's (temporaire)
Conflits Guerre de Sécession
Autres fonctions Éditeur de journal

Avant la guerre

Barry naît à Wilmington, en Caroline du Nord le . Il étudie à l'université de Caroline du Nord à Chapel Hill[1]. En 1859, avant le déclenchement de la guerre, il est banquier[2](p589).

Guerre de Sécession

Lorsque la guerre éclate, Barry est soldant dans la milice de Caroline du Nord au sein du 8th North Carolina Militia[2](p589). Barry s'enrôle dans la compagnie I du 18th North Carolina Infantry le [2](p589). Il est élu capitaine de Compagnie I en [3](p303),[2](p589). Le 18th North Carolina fait partie de la brigade de Lawrence O'Bryan Branch, et participe à toutes les grandes batailles de la division légère d'A. P. Hill. Barry est blessé une première fois le , puis un deuxième fois lors de la bataille de Frayser's Farm au cours de la campagne de la Péninsule le [1],[2](p589). Il est vraisemblablement absent jusqu'en octobre le temps qu'il recouvre la santé[4].

À la suite de la bataille d'Antietam, Barry est promu commandant. Lors de la bataille de Chancellorsville, le 18th North Carolina Infantry subit de lourde partes, dont l'ensemble des officiers supérieurs à l'exception de Barry[4]. Par ailleurs, au cours de la bataille, Barry donne l'ordre de tirer sur un groupe de Stonewall Jackson alors qu'il tente de passer au travers de la brigade de James H. Lane, pensant qu'il s'agit de la cavalerie de l'Union. Malgré l'erreur, Barry est promu colonel du 18th North Carolina après la bataille, succédant au colonel Purdie, tué au combat en [3](p303). Il mène le régiment au cours de la charge de Pickett le à Gettysburg. Tout au long de la campagne de l'Overland de 1864, Barry continue de mener le 18th North Carolina[1].

Lane est blessé lors de la bataille de Cold Harbor le et Barry est nommé brigadier général (temporairement) pour le remplacer. Cependant, le , lors de la bataille de Deep Bottom, Barry au commandement de la brigade de Lane et du 23rd Tennessee Infantry, fait face aux troupes de Foster, les 100th New York Infantry, 24th Massachusetts Infantry soutenus par le 11th Maine Infantry et une section du 1st Connecticut Light Artillery[5]. Barry est blessé à la main droite[5]. La blessure lui fait perdre deux doigts à la suite d'une amputation[2](p589). Parce qu'il est invalide et après le retour de Lane pour mener la brigade, la nomination temporaire de brigadier général est annulée le [2](p589). En , Barry reçoit l'ordre de commander un département en Caroline du Nord[1].

Après guerre

John D. Barry est libéré sur parole à Raleigh en Caroline du Nord le [2](p589). Barry meurt deux ans après la capitulation des forces confédérés. De retour chez lui en mauvaise santé, il édite un journal à Wilmington, le Wilmington Dispatch, avant de mourir le [4]. Certains de ses amis et de la famille disent que Barry « est mort d'un cœur brisé » pour son rôle dans la mort de Jackson. Il est enterré dans le cimetière d'Oakdale à Wilmington[1].

Voir aussi

Notes

  1. And Then Hill Came Up - Biography of John D. Barry « https://web.archive.org/web/20080704133823/http://www.aphillcsa.com/barry.html »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?),
  2. (en) John H. Eicher et John Y. Simon, Civil War High Commands., Stanford University Press, (ISBN 9780804780353 et 0804780358, OCLC 923699788, lire en ligne)
  3. (en) James Sprunt, Chronicles of the Cape Fear River, 1660-1916, Edwards & Broughton printing Company, , 2e éd., 732 p.
  4. (en) Joe A. Mobley, Confederate generals of North Carolina : Tar Heels in command, History Press, (ISBN 9781614233954 et 1614233950, OCLC 841413291, lire en ligne)
  5. (en) James S. Price, The Battle of First Deep Bottom (ISBN 9781625846815 et 1625846819, OCLC 947153192, lire en ligne)

Bibliographie

  • And then A.P. Hill Came Up- Biography of John D. Barry
  • Eicher, John H., and David J. Eicher, Civil War High Commands. Stanford: Stanford University Press, 2001. (ISBN 978-0-8047-3641-1).
  • Sifakis, Stewart. Who Was Who in the Civil War. New York: Facts On File, 1988. (ISBN 978-0-8160-1055-4).
  • Warner, Ezra J. Generals in Gray: Lives of the Confederate Commanders. Baton Rouge: Louisiana State University Press, 1959. (ISBN 978-0-8071-0823-9).

Liens externes

  • Portail de la guerre de Sécession
  • Portail des forces armées des États-Unis
  • Portail de la Virginie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.