John Dimmer

Le Lieutenant-Colonel John Henry Stephen Dimmer né le à Lambeth et mort le à Marteville, est un officier britannique. Il est un récipiendaire de la croix de Victoria (en anglais Victoria Cross), distinction suprême de l'armée britannique et du Commonwealth qui vise à récompenser les actes de bravoures face à l'ennemi.

John Henry Stephen Dimmer

Surnom Jack
Naissance
Londres
Décès  31 ans)
Marteville
Allégeance Royaume-Uni
Arme  British Army
Unité Corps royal des fusiliers du Roi
Grade Lieutenant-colonel
Conflits Première Guerre mondiale
Distinctions croix de Victoria et croix militaire

Biographie

Enfance et jeunesse

John Dimmer a grandi dans le sud de Londres, il s’engage en 1902 au Corps royal des fusiliers du Roi (en anglais King's Royal Rifle Corps) où il sert dans le 4e régiment en Afrique du sud. Il est recommandé en 1907 par le commandant de son régiment pour ses excellents états de service. Il est affecté en 1908 en Afrique de l’ouest comme lieutenant, c'est en Afrique qu'il devient franc-maçon. Lorsque la Première Guerre mondiale éclate en Europe il est affecté au 2e KRRC et arrive en France le .

Le à 5h00 du matin son bataillon est envoyé renforcer la 3e brigade, le les compagnies ennemies attaquent et parviennent presque entièrement à encercler les positions britanniques. Lors de ces événements John Dimmer fait preuve d’un grand dévouement et reçoit la croix militaire (en anglais Military cross) pour ses actions. Le il effectue les actions qui lui vaudront sa croix de Victoria.

Croix de Victoria

John Dimmer est cité dans la Gazette de Londres le :

"Cet officier a servi à sa mitrailleuse lors de l'attaque du à Klein Zillebeke jusqu'à ce qu'il ait été touché à cinq reprises - trois fois par éclats d'obus et deux fois par balles, et est resté à son poste jusqu'à la destruction de son arme."[1]

C'est lors de sa convalescence à l’hôpital militaire de Wimereux qu'il apprend qu'il va recevoir la croix de Victoria. Le le roi Georges V lui remet sa VC à Buckingham Palace.

Suite de la guerre et mort

John Dimmer est déclaré apte par une commission médicale en , il décline l'offre d'entrer au service général et préfère retourner au combat. Il est promu capitaine le , le de la même année le roi lui remet sa Croix militaire (il devient le premier soldat de l'histoire à recevoir une Croix militaire et une Croix de Victoria). Après un passage sur le front grec où il refuse une évacuation médicale alors qu'il est atteint de malaria, John Dimmer revient en France. Il est promu Lieutenant-colonel en . Il meurt au combat le à Marteville en menant une contre-attaque à cheval deux mois après son mariage[2]. Son corps est retrouvé à plusieurs centaines de kilomètres du lieu de sa mort, il est enterré au cimetière britannique de Vadencourt.

Ses médailles sont visibles au Royal Green Jackets (Rifles) Museum (en) à Winchester en Angleterre.

Plusieurs plaques commémoratives sont posés en Angleterre pour lui rendre hommage:

Tombe de John Dimmer (cimetière britannique de Vadencourt)

Notes et références

  1. « Casualty », sur www.cwgc.org (consulté le 19 mars 2019)
  2. « John Dimmer VC - Carved in Stone », sur cis.photoarchive.merton.gov.uk (consulté le 20 mars 2019)
  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Première Guerre mondiale
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.