John Meehan

John (Francis) Meehan, né le à Tehachapi (comté de Kern, Californie), mort le à Los Angeles — Quartier d'Hollywood (Californie), est un chef décorateur et directeur artistique américain, ayant œuvré au cinéma et à la télévision.

Pour les articles homonymes, voir Meehan.
Ne pas confondre avec le scénariste et dramaturge canadien John Meehan (1890-1954).
John Meehan
Nom de naissance John Francis Meehan
Naissance
Tehachapi (comté de Kern)
Californie, États-Unis
Nationalité Américaine
Décès
Los Angeles (Hollywood)
Californie, États-Unis
Profession Chef décorateur
Directeur artistique
Films notables L'Héritière (1949)
Boulevard du crépuscule (1950)
Vingt mille lieues sous les mers (1954)
Séries notables Mike Hammer (1959)
Johnny Staccato (1959-1960)
Leave It to Beaver (1957-1962)

Biographie

Après ses études à l'université de Californie du Sud, John Meehan débute au cinéma comme assistant des directeurs artistiques Hans Dreier et Robert Usher (en), sur L'Escadrille des jeunes de Mitchell Leisen, sorti en 1941. Il exercera de même sur trois autres films, le dernier étant Révolte à bord de John Farrow (1946), comme assistant d'Hans Dreier et Franz Bachelin (en).

Comme chef décorateur ou directeur artistique, il contribue à dix-neuf films américains (dont huit aux côtés d'Hans Dreier), le premier étant L'Or et les Femmes de Sidney Lanfield (1945, avec Veronica Lake et Sonny Tufts). Le dernier est Le Culte du cobra de Francis D. Lyon (1955, avec Richard Long et Marshall Thompson).

Dans l'intervalle, il collabore notamment à L'Héritière de William Wyler (1949, avec Olivia de Havilland et Montgomery Clift), Boulevard du crépuscule de Billy Wilder (1950, avec William Holden et Gloria Swanson) et Vingt mille lieues sous les mers de Richard Fleischer (1954, avec Kirk Douglas et James Mason), grâce auxquels il gagne trois fois l'Oscar de la meilleure direction artistique.

À partir de 1955 et jusqu'en 1962, John Meehan travaille exclusivement pour la télévision, sur deux téléfilms (diffusés en 1955 et 1960) et vingt-deux séries. Parmi elles, mentionnons Mike Hammer (quatre épisodes, 1959), Johnny Staccato (vingt épisodes, 1959-1960), et surtout Leave It to Beaver (cent-cinquante-huit épisodes, 1957-1962).

En 1963, l'année suivant sa dernière contribution au petit écran, il meurt prématurèment d'un cancer.

Filmographie

Au cinéma (intégrale)

Comme assistant de direction artistique
Comme chef décorateur ou directeur artistique

À la télévision (sélection)

(séries, sauf mention contraire, comme directeur artistique)

Récompenses

Lien externe

  • Portail du cinéma américain
  • Portail du western
  • Portail de la télévision
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.