John Qualen

John Qualen est un acteur canadien, né Johan Mandt Kvalen - de parents immigrés norvégiens - à Vancouver (Colombie-Britannique, Canada) le , mort d'une insuffisance cardiaque à Torrance (Californie) le .

John Qualen
Nom de naissance Johan Mandt Kvalen
Naissance
Vancouver, Canada
Nationalité Canadienne
Décès
Torrance (Californie), États-Unis
Profession Acteur
Films notables Le Livre de la jungle (1942)
Écrit dans le ciel (1954)
La Prisonnière du désert (1956)
L'Homme qui tua Liberty Valance (1962)

Biographie

John Qualen grandit aux États-Unis et se découvre une vocation d'acteur durant ses années universitaires. Il joue d'abord au théâtre, à Broadway, dans deux pièces d'Elmer Rice, Street Scene (1929-1930) et Counsellor at Law (1931-1933, avec Paul Muni). Ces deux pièces seront adaptées au cinéma, sous les mêmes titres, respectivement en 1931 et 1933, et dans chacune de ces adaptations, John Qualen reprendra son rôle initial.

C'est d'ailleurs dans Street Scene qu'il débute au cinéma, donc en 1931. La même année, il participe à un film de John Ford, qu'il retrouvera à plusieurs reprises, ainsi que John Wayne. Du fait de ses origines norvégiennes, il interprétera souvent des scandinaves au long de sa carrière, riche d'environ 130 films (le dernier en 1973). Notons encore qu'il aura comme partenaires Simone Simon dans L'Heure suprême (1937) et Tous les biens de la terre (1941), et Jean Gabin dans L'Imposteur (1944).

À partir de 1951 et jusqu'en 1974, il se produit à la télévision (téléfilms, séries), notamment dans trois épisodes (en 1956) d’Alfred Hitchcock présente, et deux épisodes (1958-1961) de Maverick.

Il est parfois crédité "John M. Qualen" ou "John T. Qualen".

Filmographie partielle

Au cinéma

John Qualen et Paul Henreid (à droite), dans Le Balafré (1948)

À la télévision

Séries

Téléfilms

Liens externes

  • Portail du cinéma américain
  • Portail de la télévision
  • Portail du western
  • Portail de la Colombie-Britannique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.