Joseph Bonomi l'Ancien

Joseph Bonomi l'Ancien, est architecte et dessinateur italien né Giuseppe Bonomi à Rome le , et mort à Londres le qui a fait la majeure partie de sa carrière en Angleterre où il est devenu un concepteur de maisons de campagne.

Joseph Bonomi l'Ancien
Mausolée pyramidal dans le parc de Blickling Hall réalisé en 1797 sur le modèle de la tombe pyramidale de Caius Cestius Gallus par Joseph Bonomi suivant les instructions de William Assheton Harbord, 2e baron de Suffield et de son épouse, Caroline Hobart, fille de John Hobart, 2e comte de Buckinghamshire, qui y est enterré.
Biographie
Naissance
Décès
(à 69 ans)
Londres
Nom de naissance
Giuseppe Bonomi
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
Rosa Florini
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
membre associé de la Royal Academy of Arts

Biographie

Il a été élève au Collegio Romano, puis a étudié l' architecture avec Girolamo Teodoli.

Il a commencé à établir sa réputation à Rome avant de déménager à Londres en 1767 à l'invitation de Robert Adam et son frère, James Adam, qui l' a employé comme dessinateur à partir de 1768. Dans ses premières années en Angleterre Bonomi a également travaillé comme un assistant de Thomas Leverton.

Il est devenu un ami proche du peintre Angelica Kauffmann, dont il a épousé en 1775 sa cousine, Rosa Florini. L'année suivante il a proposé un projet pour une sacristie pour basilique Saint-Pierre de Rome, ce qui pourrait indiquer qu'il a visité sa ville natale à cette époque. En 1783, Angelica Kauffman a persuadé Joseph Bonomi de revenir à Rome, où elle vivait maintenant. Il y a amené sa femme et ses enfants avec lui. Mais l'année suivante, la famille retourne à Londres, où Bonomi devait rester en fonction pour le reste de sa vie.

Les premiers bâtiments de Joseph Bonomi réalisés comme architecte indépendant datent de 1784. Il est ensuite devenu rapidement un concepteur de maisons de campagne.

En 1789, il a été élu membre associé de la Royal Academy of Arts, et y a alors constamment exposé des dessins d'architecture. Joshua Reynolds, président de l'Académie, avait souhaité que Joseph Bonomi soit un membre de Académicie, le considérant comme un candidat approprié pour le fauteuil vacant de perspective. Cependant la majorité des académiciens ayant été opposés à cette suggestion, et Bonomi est seulement devenu un membre associé, et grâce à la voix prépondérante du président. Reynolds a démissionné de sa présidence en signe de protestation, mais il fut bientôt réélu.

En 1804 , il est nommé architecte de la fabrique de la basilique Saint-Pierre de Rome, apparemment comme un poste honorifique.

Il est mort à Londres le , âgé de 69 ans, et a été enterré dans le cimetière de Marylebone.

Famille

Il a épousé Rosa Florini en 1775 dont il a eu :

Son style d'architecture

Dans un document lu à l'Institut royal des architectes britanniques en 1869, Wyatt Papworth résume l'approche de Joseph Bonomi:

Le style adopté par lui était celui de l'architecture romaine italienne ou modernisée; et il a cherché à obtenir l'effet caractéristique approprié à l'objet de sa conception, plutôt par de justes proportions et de bons détails que par l'ornementation non nécessaire et la petitesse des pièces, montrant ainsi sa préférence pour l'"Architecturesque" sur le "Pittoresque".

Il a choisi de donner une approche audacieuse à l'architecture classique, et était prêt à rompre ses règles acceptées, par exemple, en omettant la frise d'entablement, ou de soutenir un portique sur un nombre impair de colonnes. Son innovation préférée était de donner au portique principal d'une maison une profondeur suffisante pour former une porte cochère servant d'abri pour les voitures.

Quelques œuvres

  • Dale Park, Madehurst, Sussex (1784). Démolie en 1959.
  • Mausolée pyramidal dans le parc de Blickling Hall réalisé en 1797.
  • Longford Hall (1794-97), dans le village de Longford, près de Newport (Shropshire).
  • Lambton Castle, à Chester-le-Street, comté de Durham, construit par Joseph Bonomi puis son fils Ignatius[2]
  • Barrells Hall, près de Henley-in-Arden, Warwickshire.
  • Salon et escalier de Piercefield House, près de Chepstow, Monmouthshire.
  • Église Saint-Jacques, Great Packington, Warwickshire (1789–92), construite pour le 4e comte d'Aylesford
  • Église de Notre-Dame de l'Assomption et de Saint-Grégoire, à Warwick street, Westminster.
  • Laverstoke House, Laverstoke, Hampshire
  • Roseneath House, Dunbartonshire, pour le duc d'Argyll (1803). Démolie en 1961.
  • Remodelage de Stansted Park, Sussex (avec James Wyatt).

Notes et références

  1. Sous la direction de Sir Alec W. Skempton et de Mike Chrimes, A Biographical Dictionary of Civil Engineers in Great Britain and Ireland, Volume 1, 1500 to 1830, Thomas Telford, Londres, 2002, p. 62 (ISBN 0-7277-2939-X) (lire en ligne)
  2. Lambton Castle history

Source

Annexes

Bibliographie

  • Wyatt Papworth, fellow, Memoir of Joseph Bonomi, architct and A.R.A. ; with a description of some drawings of his design of Roseneath, erected for the duke of Argylll, in Papers Read at the Royal Institute of British Architects. Session 1868-69, London, 1869, p. 123-134 (lire en ligne)
  • Sous la direction de Michael Bryan et Robert Edmund Graves, Dictionary of Painters and Engravers, Biographical and Critical, Volume I, A-K, George Bell and Sons, London, 1886, p. 155
  • Hugh Chisholm,Bonomi, Giuseppi, dans Encyclopædia Britannica, 1911 (lire en ligne)

Article connexe

Liens externes

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de l’Italie
  • Portail du Royaume-Uni
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.