Joseph de Constantinople


Joseph de Constantinople, dit saint Joseph de Constantinople ou Joseph Ier, fut patriarche de Constantinople du à , puis brièvement du à sa mort en [1].

Pour les articles homonymes, voir Joseph, Saint Joseph et Joseph Ier.
Joseph de Constantinople
Fonction
Patriarche de Constantinople
Biographie
Décès
Activité
Autres informations
Religion

Biographie

Il fut marié dans sa jeunesse, mais à la mort de sa femme il se fit moine et se fit remarquer pour sa charité envers les pauvres.

Devenu très proche de Michel VIII Paléologue dont il devint le confesseur, il fut un des acteurs de la crise religieuse qui frappa l'empire lorsque Michel VIII aveugla le jeune Jean IV Lascaris.

Il obligea notamment le patriarche Germain à quitter ses fonctions et se fit élire patriarche (1266). Dès le début de son patriarcat il annula l'anathème qu'avait jeté le patriarche Arsène Autorianos sur l'empereur Michel ; par la suite, trouvant que Michel VIII allait trop loin dans les concessions, il fut farouchement opposé à l'Union avec Rome et c'est ce qui causa sa perte. Joseph dut abdiquer en mai 1275.

Néanmoins après l'avènement de l'empereur Andronic II et la destitution de son successeur Jean Vekkos, il fut rétabli dans ses fonctions de patriarche mais, très affaibi, mourut trois mois plus tard, le .

Notes et références

  1. Grumel 1958, p. 437.

Bibliographie

  • Venance Grumel, Traité d'études byzantines, vol. I : La chronologie, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Bibliothèque byzantine », .
  • Portail du monde byzantin
  • Portail du christianisme
  • Portail des chrétiens d’Orient
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.